Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

dimanche 8 avril 2018

La famille de parrainage et la détentrice de Beauty

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

Je suis toute émoustillée, il y a un reportage dans ma fac ! Même que j'ai reconnu la voix de Christian Baroni lorsque mamTalaria a regardé l'émission. 

Beauty est née la même année que neveu Balou, qui est chien-guide depuis peu. 

Bon visionnage ! 

Encore merci aux familles de parrainage !





Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣

vendredi 30 mars 2018

Trois ans !

Ma Yukalinette d'amour,

Trois ans aujourd'hui que tu es arrivée «au bout du lac», comme le dirait ta marraine. 

Trois ans, c'est plus de la moitié de ta vie ! 1096 jours pour apprendre à te connaître par cœur, petite labrad'orette que je chéris. 


Dans le train, Yuka, portant sa chabraque, est appuyée, pattes avant, sur les genoux de David

mercredi 7 mars 2018

Câline, jeune labrador bientôt en poste auprès d'un enfant autiste

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

En ouvrant son blog, mon humaine vous avait raconté qu'elle n'était pas seulement déficiente visuelle, mais qu'elle a en plus, tapie tout au fond d'elle, une deuxième particularité, invisible pour les non connaisseurs : un syndrome d'Asperger. Tout ça pour vous dire que je ne me contente pas d'être sa ferrai noire à la truffe supersonique qui la guide par monts et par vaux : j'ai une mission secrète bien plus subtile : je suis une autodidacte de l'accompagnement d'une aspie1 ! Je suis multitask, moi, foi de Yuka !

Toutes les deux, nous sommes inséparables. Fusionnelles dirait David. Ma joie est contagieuse,  ma seule présence fait des merveilles sur elle. Les gens que nous croisent m'admirent, et mamTalaria adore expliquer le travail que je fais avec elle aux gens curieux qui posent des questions sur les chiens-guides. Autant, comme tout aspie qui se respecte, elle n'est pas très à l'aise avec le smalltalkparce qu'elle ne sait pas toujours comment nourrir naturellement ce genre de conversation, autant elle adore échanger sur un sujet qui la passionne avec des interlocuteurs intéressés. Aussi, je vous laisse imaginer que dès qu'il s'agit de parler de moi, personne n'arrive à l'arrêter ! Et que je lui ai changé la vie, et que je suis la meilleure, et que je suis celle qui court le plus vite au parca, et que j'apprends plus vite que mon ombre, et blablabli et blablabla... Les DV disent souvent que nous, leur chien-guide, permettons de briser la glace car la canne blanche intimide. Pour ma Talaria, c'est peut-être un peu plus fort, ça facilite grandement ses contacts sociaux ! 

Peu après que je suis arrivée chez mamTalaria,  l'une de ses amies lui a dit que son fils – un ado aspie –, lui avait demandé si l'école de Yuka ne formait pas aussi des chiens pour les autistes. Talaria a été très touchée de cette question. Elle aurait tellement aimé que son amie puisse répondre oui à son fils !

Mon humaine avait lu, dans le magazine de mon école, le portrait du premier ado qui a reçu un chien-guide à 14 ans et combien ça lui a permis de s'ouvrir, de se faire de amis. Elle s'est mise à repenser à son adolescence épouvantable et s'imaginer avec un ange à pattes qui l'accompagne partout à l'école puis au gymnase. Son intégration sociale aurait sans aucun doute été nettement meilleure !

Pour beaucoup d'autistes – et plus peut-être ceux sexe féminin – les animaux sont un intérêt spécifique: c'est le cas de beaucoup de mes amies. Pour nous, la communication avec les animaux est simplifiée : les animaux n'utilisent pas les sous-entendus, ils ne jugent pas, bref c'est le bonheur de communiquer avec un animal. 

Former des chiens d'accompagnement pour ado et adulte autiste est déjà dans les mœurs aux States et au Québec, mais il y a rien de tel en Suisse. 

L'été passé, elle a contacté la section «chien d'accompagnement pour enfants autistes» de l'école de chien-guide d'Allschwil pour savoir s'ils seraient susceptibles d'en remettre un à un ado ou un adulte. Il était convenu qu'elle irait les voir et leur parler de son expérience d'adulte autiste. Puis le temps passé, voilà qu'une de ses amies orthophoniste lui a demandé si elle pouvait transmettre ses coordonnées à une ancienne patiente, devenue adulte, qui vient d'être diagnostiquée autiste et qui rêve de recevoir un chien qui puisse l'accompagner partout. MamTalaria a repris contact avec Allschwil (cliquer) pour savoir si elle pouvait venir avec la jeune femme en question. Celia Schwank, qui parle le français, lui a envoyé un gentil mail lui disant que justement le samedi 3 mars, elle serait à l'école lors des portes ouvertes. Elle lui proposait de venir. 


C'est ainsi que MamTalaria, Loha, David et moi sommes allés à Allschwil. C'est de notre visite dont il va s'agir ici. 

Celia Schwank et Talaria de part et d'autre d'une statue de labrador noir équipé d'un harnais spécifique pour l'accompagnement d'enfants autistes. Il porte les couleurs de l'autisme, le bleu. À coté de lui, une statue d'enfant qui porte une sangle autour de la taille, sangle qui le relie au harnais du chien. La laisse tenue normalement par le père ou la mère de l'enfant, repose à côté du chien.  

samedi 9 décembre 2017

Un merveilleux cadeau de la Guiding Eyes for the Blind 🇺🇸

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

c'est moi, super Yuyu, Yukalinette d'amour ou tout simplement Yuka ! Je suis la labrad'orette la plus heureuse du monde !

MamTalaria a écrit à la GEB après avoir publié la magnifique vidéo de Brandon, un chien-guide de l'école de papa Panther, guide et stabilise les pas d'Ethan 🇺🇸. Elle voulait témoigner combien elle avait été touchée par la vidéo et leur dire qu'elle serait très heureuse de recevoir une photo de Panther !

Ils lui ont vite répondu ! 


«Hi Dionysia! I would be happy to track down some pictures for you 🙂 I'll see what I can find of Panther -Zoe, social  
               media coordinator

               (...) Here is Guiding Eyes Panther 🙂 He   
               is a very handsome boy and had 146  
               puppies before being retired !»

Alors sans plus attendre, tadaaaa !!!


GEB Panther (= Panther de l'école américaine «les yeux qui guident les aveugles») assis en profil ¾ . Mon père est un labrador noir, il porte le body d'un harnais en cuir brun, sur un fond bleu. 

jeudi 30 novembre 2017

Brandon, un chien-guide de l'école de papa Panther, guide et stabilise les pas d'Ethan 🇺🇸

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

vous le savez, j'aime bien me promener par monts et par vaux pour mes reportages de part le monde. Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas écrit. 

Suivez votre guide, j'ai reçu une invitation de Panther, mon papaounet d'amour qui a traversé l'océan – vous vous en souvenez ? – pour rencontrer maman Shila. Cette fois, c'est moi qui vais dans son école de chiens-guides. Bouclez vos ceintures, nous décollons pour la Guiding Eyes for the Blind in USA ! 

Je vais vous montrer un travail de toute beauté !  En visionnant cette vidéo, mon humaine a été aussi émue que lorsqu'elle avait vu celle de mon pote Ilan au travail. Vous vous rappelez de Karine et Ilan ? Ilan c'est mon collègue sur-diplômé qui a un deuxième cursus – chien d'assistance – pour accompagner Karine qui a une déficiente visuelle et qui se déplace avec un fauteuil roulant électrique. 

Là, nous allons à la rencontre d'Ethan, un jeune homme qui, sans que l'on sache pourquoi, a commencé à perdre la vue et à développer de gros troubles moteurs lorsqu'il était encore à l'école enfantine. Quand il est entré à la high school, il a dû recourir à une canne blanche longue de détection de sa main gauche, et une canne d'appui de sa dextre pour pouvoir garder un maximum son équilibre. Je ne sais pas si vous arrivez à imaginer à quel point cela doit être difficile de se déplacer ainsi. 

Un jour, un instructeur en locomotion lui a suggéré l'idée de recourir à l'aide d'un chien-guide. Ethan s'est alors adressé à la Guiding Eyes for the Blind à New York. 

Sans attendre, voici la vidéo en question. Je vous mets la traduction des commentaires écrits par la Guiding Eyes for the Blind, au-dessous, traduction suivie du texte original. Vous découvrirez Ethan qui se déplace seul avec ses deux cannes, et vous verrez plus loin le binôme qu'il forme avec mon collègue labrador noir Brandon. 

Place aux artistes !




vendredi 15 septembre 2017

Quand un chien-guide emmène son humaine en vacances à la OuafPlage, ça donne ça !

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

Comme vous le savez — ceux qui me suivez, j'ai les noms des pas studieux —, je suis retournée à Baubeach, pile deux ans après ma première visite (cliquer) ! Ça m'avait vraiment trop manqué ! 


Collage de 3 photos dans un cœur : la partie à gauche est en deux parties superposées. En haut, le bandana rose de Baubeach, et leur logo multicolore écrit dans un cœur blanc. Au-dessous : j'arbore le beau bandana que l'on m'a offert, en me tenant debout. À droite, je saute dans les vagues de la mer Tyrrhénienne. 

vendredi 8 septembre 2017

Chien-guide presque en vacances ;-)

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

Demain est un grand jour ! 

Je vous fournis deux indices : 

– un panneau avec une patte de chien blanche sur fond bleu 

– le backTpack de Talaria, plein à craquer avec mon gilet orange bien visible, et la mention «chien-guide en détente» en blanc dans un médaillon bleu.


mercredi 30 août 2017

Mon été 2017 à la Perle du Lac et ailleurs

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

J'espère que vous allez bien et que tout comme moi, vous êtes en poste chez un(e) humain(e) adepte de playa ! Talaria et moi profitons de notre été. Du coup, je n'ai pas beaucoup de temps à vous consacrer, j'ai un agenda chargé moi, foi de Yuka ! 


Un collage comprenant 5 photos, celle du centre dans un cœur avec la tête de mon copain Gatsby le bouvier bernois, le chien de la famille de notre amie Maëlle. Pour les 4 photos à gauche en haut, je suis couchée, sans complexe, sur le linge multicolore de Maëlle ! À droite, je fais un câlins à Gatsby, nous sommes couchés truffe contre truffe. En bas à gauche, c'est copain Jack, le berger blanc suisses qui est penché sur moi et me fait un bisou. À droite, je suis avec mon pote Héliott le berger australien noir tricolore : nous sommes couché devant sa maîtresse Nathalie. 

dimanche 23 juillet 2017

La famille de parrainage de Yuka se raconte : conclusion d'Ariane à l'attention des futures familles de parrainage (partie 4 sur 4)

Ariane m'a envoyé son message à l'attention des futures familles de parrainage par des messages audio via whatsapp.

Vive la new technology ;-)


Collage de photos en deux trapèzes et un rectangle. (Sur la photo dans le trapèze latéral gauche, Yuka et Dasha jouent avec le jouet en forme d'étoile de Dasha. Elles forment une arc de cercle en forme de lune décroissante, la tête en bas de la photo. C'est Yuka, qui se trouve à gauche, qui l'a dans sa gueule. Sur le rectangle supéro-droit, Ariane qui rit tient Dasha dans ses bras. Yuka dont on ne voit que la tête, est quasi gueule à gueule avec Dasha. On dirait que les chiens se parlent et rient ensemble ! Sur le trapèze inféro-droit Yuka, qu'Ariane a eue en vacances en mars dernier durant mon intervention chirurgicale de l'épaule, a retrouvé son panier d'antan, sur la place de travail de sa marraine. Elle y dort, roulée en boule).