Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog

📬 Pour nous écrire

lundi 9 août 2021

Yuka et Gioia en promenade au Nant d'Avril

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

Hier, Ariane, ma marraine et David discutaient par WhatsApp de la prochaine fois que nous verrions et ils se sont dit que ce serait chouette de nous voir aujourd'hui. Mon humaine a sauté sur son téléphone pour voir s'il y aurait de la place dans le restaurant qu'ils voulaient faire connaître à Ariane. La chance était avec nous. Le lundi, il y a moins de monde et il en restait pour nous. D'habitude le Café de Peney est archi plein et il faut s'y prendre à l'avance. 

J'étais très contente de retrouver Gioia, le 8ème chiot que ma marraine parraine (vous vous rappelez, je suis la 3ème !). Gigi a 18 mois, elle va rentrer à la fac en septembre. 

C'était la derrière fois que je l'ai vue... sauf si je réussis à faire revenir ma marraine en août... Dis, ma marraine, tu peux venir encore une fois voir ta petite noiraude même si tu as un agenda bien rempli ? 

Gioia, c'est la labrador beige aux oreilles caramel qui est toute collée à moi, labrador noire comme vous le savez. Nous sommes tête contre tête, museau contre museau et nos corps s'écartent. 

lundi 7 juin 2021

Quand une minette 😸et une dame chien-guide 🦮 sont en colère 😾

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frère

Ouaf 🦮 salut les lecteurs de ce blog ! Aujourd'hui, je m'associe à ma jumelle féline, Uranie, pour dénoncer notre humaine, Talaria pour ne pas la nommer. Nous ne décolérons pas !

Que nous vous racontions. 

😸 : Ce matin pas un happy 9-miaou birthday. Pire Talaria s’est carapatée avec ma jumelle canine et mon humain pour fêter son anniversaire de l'année passée à lui, rapport au fait qu'il avait changé de dizaine et reçu un bon pour un hôtel à Coire qui allait être échu. Ces 2 jambes ont attendu que la pandémie se calme. 

🦮 : Je vous confirme : nous prenons le taxi 🚞 à l’heure. 

Puis, alors que nous fûmes confortablement installés dans le train, l’humaine de ma sœur Ybsi m'a écrit en son nom pour me souhaiter un happy 9-ouaf birthday 🥳. Enfin quelqu’un qui pense à moi ! Heureusement qu'une humaine – celle de ma sœur visiblement plus chanceuse que moi – assure.

Là dessus mon humaine, décidément pas très réveillée, a regardé son calendrier. WoW mais c’est aujourd’hui le 7 juin ! C’est pas demain?! 
Peut être une image de 1 personne et texte
Talaria prend sa tête entre les mains en signe d'effroi

vendredi 4 juin 2021

À la recherche d'une canne blanche SED friendly

Chers lecteurs, 

Cet article, comme ceux qui figureront dans la nouvelle rubrique que j'ai mise dans mon blog, s'adressent avant tout à des personnes qui ont à la fois une déficience visuelle et un syndrome d'Ehlers-Danlos (ou une autre pathologique qui engendre des douleurs articulaires).

Il n’est pas toujours aisé de ménager la chèvre et le chou lorsque les moyens auxiliaires requis pour répondre à un handicap sont délétères pour un autre. 

J'ai eu à répondre à ce défi à plusieurs reprises, et trouver des moyens auxiliaires plus adaptés à ma double condition de DV & SED. 

Mon but est de faire modestement profiter de mon expérience, pour apporter quelques pistes. 

Je serai la plus descriptive possible en pensant aux personnes aveugles. 

Commençons avec l'outil le plus commun : 

la canne blanche


4 cannes blanches. De gauche à droite : une canadienne (Ambutech) avec un manche à méplat, un embout oblong, puis 3 cannes avec une poignée ergonomique coudées 

jeudi 3 juin 2021

Quand un chien-guide prépare ses prochaines vacances

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

Pendant que mon humaine, qui a ouvert une nouvelle rubrique dédié au SED prépare son prochain article, je vous annonce, pas peu fière, que je pars bientôt en vacances avec mes humains (depuis le temps, David est aussi devenu mon humain ! Ça fait quand même 6 ans que je suis en poste à Geneva City !).  

La dernière fois que nous étions partis, c'était à Nice, à Noël 2019. Nous ne doutions absolument pas de ce que les humais allaient endurer un mois plus tard... 

L'été dernier nous avons profité du beau temps à Genève pour profiter de la plage. David avait changé de dizaine en juillet et mon humaine avait proposé à la famille et aux amis réunis autour d'une belle tablée en terrasse de participer à l'organisation de vacances de rêves pour lui. 

En effet, son homme est un ferrovipathe. Un vrai de vrai ! Le nom est plus joli en anglais : ça se dit «railway enthusiast». Vous avez sûrement compris : c'est un fou des trains. Et il rêve depuis longtemps d'aller à Poschiavo, au fin fond des Grisons italianophones avec le Bernina express. 


Le Bernina Express, un train rouge avec des fenêtres panoramiques, avec en arrière plan les Alpes rhétiques ou Alpes grisonnes

jeudi 22 avril 2021

La grammaire inclusive à l'épreuve d'une synthèse vocale

Merci à l'Odieux Connard pour son article L’ÉCRITURE PAS TRÈS INCLUSIVE (cliquer) d'où provient cette illustration de la célèbre gravure représentant une soirée à Nuit Debout. Photodescrition (ce que j'arrive à voir) : Trois hommes sont en arrière plan, un autre s'affale sur celui du milieu. Couché devant eux, un homme qui semble tenir une épée. L'homme de droite dit : «La·es ami·e·s vous pouvez être fie·è·r·e·s de vous...». Celui de droite répond : «HO NON, MAURICE FAIT UN AVC !» Dessous, c'est écrit Non, c'est de l'inclusif.


Chers lecteurs, 

Dans cet article, je suis sortie du domaine des chiens-guides pour aborder un autre problème d'accessibilité que rencontrent les déficients visuels qui ne peuvent pas lire «en noir» (expression utilisée par les DV pour désigner la lecture et l'écriture des «voyants»).

Mise en situation

Je m'adresse ici plus spécifiquement aux adeptes de la grammaire prétendument inclusive. Je vous propose un défi : une fois que vous aurez déclenché la vidéo ci-dessous, vous voudrez bien fermer les yeux et vivre, durant quelques minutes, la situation d'une personne aveugle qui prend connaissance d'une lettre, via sa synthèse vocale, étant précisé que je n'ai rien inventé : il s'agit du début d'une circulaire qui a réellement été envoyée par mon Alma mater, – l'Université de Genève pour ne pas la nommer –, à ses étudiants durant la première vague du covid-19 : 

mardi 30 mars 2021

Six ans 🥰

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,

Ce soir, ma marraine écrivait un WhatsApp à mon humaine pour lui dire que demain, elle irait à la gare de Lausanne pour une démo de XXL ! 🦮 Traduction : Ethos, son filleul n°7, un grannnnnd copain blondinet, vient tout juste de réussir son permis de conduire. Il va bientôt prendre son poste à Neuchâtel. Comme toujours, lorsque l'un d'entre nous réussit son examen, l'école permet à sa famille de parrainage d'assister à une démonstration. C'est toujours extrêmement émouvant et gratifiant pour ces familles de voir le résultat de leurs efforts. Le chiot qui avait débarqué chez elles à 9 semaines est apte à accomplir sa mission de chien-guide et sera remis dans quelques jours à un DV qui l'attend avec impatience. Elles savent dans quel canton ira vivre ce beau labrador. Certaines d'entre elles ne le reverront plus jamais, ne recevront pas de nouvelles. C'est le DV qui reçoit l'adresse de la famille de parrainage et pas l'inverse. Il a donc le choix de prendre contact ou pas. 

Ariane, ma marraine, va donc voir Ethos à l'œuvre. Elle s'en fait une joie, vous imaginez bien ! 

Maintenant, elle s'occupe de Gioia (ça veut dire «la joie» en italien), une blondinette aux oreilles caramel que ma Talaria surnomme Gigi l'amorosa (rapport à une certaine chanson de Dalida) qui entrera à l'école en juillet si tout va bien. Et après ça, Ariane va recommencer l'aventure avec un 9ème chiot ! 

Assez parlé des petits nouveaux qui squattent mon posto ! Parlons de leur chiot n°3 (cf «Les filleul(e)s d'Ariane», le premier qui a obtenu sa matu avec mention très bien, et qui a pu entrer à la fac de Brenles avant de réussir sa graduation le 13 mars 2015 : Yuka des Hauts Tierdoz, de la maison Targaryen, héritière légitime du trône de fer, reine des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Reine de Meereen, protectrice des Sept Royaumes, mère des dragons, la Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, l’imbrûlée, la briseuse de chaînes. Moi ! Non, je n'ai pas les coussinets qui enflent ! 

Pour en revenir au WhatsApp de marAri, mon humaine lui a répondu que c'est justement l'anniversaire de notre binôme. Cela fait 6 ans aujourd'hui que je me suis installée au bout du lac (comme dit ma marraine). Talaria a ajouté que nous devrions faire un article, comme chaque année, mais que nous étions à cours d'idée.

Ma marraine a réagi en photo : une qu'elle n'avait pas encore envoyée à mon humaine : c'est moi, adorable petite noiraude, le 13 décembre 2013, assise sur une couverture crème avec des empreintes de coussinets, dans un vari-kennel, alors que j'étais en chemin pour Brenles. J'étais inscrite au concours d'entrée pour la formation de chiens-guides. Durant 3 semaines, j'allais être évaluée par des prof de ma fac. Pour ma marraine, c'était un jour triste, déchirant : celui où, après avoir été aux petits soins pour moi durant 18 mois, ne me quittant quasiment jamais, elle devait me dire au revoir...