Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

jeudi 30 avril 2015

Appelez-moi Alf !

Dans mon précédant article Préparer l'arrivée de Yuka..., j’étais en plein préparatifs pour accueillir cette dernière et y évoquais la communication intuitive que j’avais sollicitée auprès d’une pro. pour que chien et chats puissent établir des relations aussi harmonieuses que possible.

Alf l'extra-terrestre poilu se faisant un grand sandwich avec un chaton à l'intérieur

samedi 18 avril 2015

Préparer l'arrivée de Yuka...

L’une de mes grandes questions, lorsque j’ai pris contact avec La Fondation romande pour chiens-guides d’aveugles (ou malvoyants) était de réussir faire accepter mon futur chien-guide à mes deux chats (et vice versa). La directrice de la fondation m’avait dit que cette question revenait systématiquement chez les propriétaires de chats. Il me paraît donc logique de consacrer tout un chapitre à ce sujet épineux.

Photographie de nuit, des deux chats côte à côte, pris de dos, qui regardent en direction de la barrière de sécurité

lundi 6 avril 2015

La famille de parrainage de Yuka

Mon idée première, en commençant ce blog, était de donner un aperçu de ce qui s'est passé pour moi dès le moment où j'ai contacté une école de chiens-guides pour savoir si je pourrais en bénéficier et de ce qu'est la trajectoire d'un chien qui un jour sera apte à guider son maître déficient visuel.

Yuka âgée de 9 semaine, le jour de son arrivée (10 août 2012) dans sa famille de parainage. Elle est installée sur une couverture en feutre grise avec des imprimés en pattes de chien, dans le jardin de la famille. C'est une jeune labardor noire, elle est couchée face à l'objectif. Elle porte un collier brun en cuir, avec le médaillon de son école.

Yuka ne lit pas les cartes, ni l'appli des Transports publics genevois. Mais elle sait où descendre !


Une semaine que ma merveilleuse Yuka est arrivée chez moi ! 💞

... J'en avais l'intuition dès la deuxième fois en rentrant chez moi.

Aujourd'hui après un repas au restaurant, en route pour le parc Bertrand où elle pourra défouler ses pattounes avec des congénères.

Libera ! Photo-description : Yuka et moi sommes au Parc Bertrand. Nous sommes de profil. Yuka est prête à s'élancer. Je suis penchée vers elle. Je tiens la chabraque de l'école que je lui ai enlevée. Yuka n'a plus que son collier avec bien sûr sa clochette qui me permet de la situer en tout temps !

vendredi 3 avril 2015

Veni non vidi et vici

En commençant ce blog, au delà de la trajectoire du chien-guide proprement dit, et de tout ce que ce dernier nous permet de gagner en autonomie, je pensais élargir la discussion à la locomotion des déficients visuels en général. 
Capture écran d'un film issu de «Je n'en crois pas mes yeux»