Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog

📬 Pour nous écrire

jeudi 30 avril 2015

Appelez-moi Alf !

Dans mon précédant article Préparer l'arrivée de Yuka..., j’étais en plein préparatifs pour accueillir cette dernière et y évoquais la communication intuitive que j’avais sollicitée auprès d’une pro. pour que chien et chats puissent établir des relations aussi harmonieuses que possible.

Alf l'extra-terrestre poilu se faisant un grand sandwich avec un chaton à l'intérieur

samedi 18 avril 2015

La communication avec mes 3 animaux

Noémie Steiger Chappex - Communication animale et thérapies énergétiques www.communicationaveclesanimaux.ch - www.amalybraeleistaramaa.com

Synthèse de la communication avec Yuka, Uranie et Euterpe faite en mars 2015

Lorsque je me relie à Yuka, Uranie et Euterpe, c'est Euterpe qui vient en premier dans le lien de communication. Elle me dit qu’elle savait que j'allais venir, que Talaria lui a dit ce qui allait se passer. Elle lui parle beaucoup avec son coeur et Euterpe en est très reconnaissante. Elle aime beaucoup ses humains et leur relation. Elle aime Uranie aussi, elle trouve qu'elle a une vie paisible et tranquille. Elle aime ses routines. Je lui demande alors si elle a compris ce qui allait se passer et comment elle se sent vis-à-vis de ça. Elle me montre l'image d'un chien et sa maîtresse qui sort plus et qui se tient au chien, mais elle me dit qu’elle a un peu peur. Elle a peur qu'en bougeant elle la bouscule, qu’elle soit pataude ou qu’elle fasse du bruit. Elle me demande si elle va sentir bon. Je lui donne des explications et lui transmets les mots de sa maîtresse et lui dit qu'elle pourrait devenir amie avec Yuka, que c'est pour le bien de Talaria, qu’elle se sente mieux et plus autonome. Je sens Euterpe qui, à cette idée, ronronne de plaisir. Elle aime énormément Talaria et aime qu’elle se sente heureuse et bien. Elle semble être très en lien avec son côté émotionnel et elle m'explique qu’elle absorbe ses émotions pour l'aider et que son poids est aussi dû à cela. Elle sait qu’elle est aimée et que tout sera fait pour que cela se passe au mieux. Elle aime Talaria et fera des efforts pour ne pas avoir trop peur. Euterpe m'explique qu’elle a besoin que les choses soient faites avec beaucoup de douceur pour elle car c'est comme si elle était hypersensible et la moindre petite chose peut l'irriter. Elle a peur d'avoir mal, de se faire tirer les poils et de ce côté-là, elle manque de confiance. Elle sent les peurs, nervosité ou manque de confiance autour d'elle et cela ne l'aide pas. Elle aimerait pouvoir vivre sans les soins. Je lui explique que parfois c'est nécessaire et elle me regarde d'un air dépité. Je pense que beaucoup de douceur et de confiance sont nécessaires. Eventuellement des élixirs floraux si c'est un problème qui persiste à long terme. Je la remercie et je passe à Uranie.

Lorsque je me relie à Uranie, elle m'accueille de manière toute rigolote. Elle a l'air curieuse, joueuse et intéressée. Elle me dit qu’elle a très bien compris que Yuka allait venir. Elle va vers la porte et attend qu'elle s'ouvre, comme une coquine pour aller mettre un coup de patte joueur vers Yuka. Elle me dit qu’elle trouve que c'est grand et rigolo un chien. Elle ne sait pas encore si elle s'approchera beaucoup ou pas dans un premier temps mais elle est sûre de vouloir garder sa place de cheffe et se réjouit de la nouveauté. Elle semble être joueuse et aimer ce qui change, ce qui est nouveau, être curieuse et intéressée. Elle me demande quand elle vient. J'en profite pour lui donner les explications de la situation. Elle semblait ne pas avoir compris que ce serait pour toujours mais tout de même se réjouir. Parfois elle s'ennuie et a besoin de stimulations, de compagnie, du coup cela lui plaît cette idée d’un jeune chien. Je lui demande pourquoi elle urine devant la caisse. Elle me donne deux sensations, la première est une odeur. Parfois elle n’aime pas l'odeur dégagée par la caisse, ne la trouve pas assez propre ou déjà utilisée par Euterpe. Je lui explique que ça ne va pas La deuxième est qu'elle aime attirer l'attention parfois et que si elle tourne en rond cela va être une façon de le faire. Je la remercie et je me relie à Yuka.

Lorsque je me relie à Yuka, j'ai la sensation qu’elle a déjà compris où elle va aller. Elle me dit que pour elle les chats ne sont pas un problème, qu’elle est avertie, qu’elle sait comment se comporter. Elle me dit qu’elle fait de son mieux pour tout apprendre comme il se doit. Elle aime aider les humains et souhaite faire juste. Elle aimerait juste qu'on lui laisse le temps de bien comprendre comment les choses fonctionnent, qu'elle ait le temps de s'habituer, de comprendre les rythmes et habitudes de chacun. Elle me demande si elle aura son lit, sa place. Je lui dis que je pense que oui. Cela a l'air d'être quelque chose qui compte pour elle, qu'elle ait ses propres affaires. Elle se réjouit beaucoup de venir et souhaite bien faire. Elle me fait sentir que lors de leur promenade ensemble, elle a ressenti la joie et l'émotion de Talaria et que cela a été un plaisir pour elle. Qu'elle s’est sentie fière et validée dans le fait d'appliquer ce qu'elle a appris. Elle me fait sentir beaucoup de joie. Ce qu’elle souhaite par dessus tout c'est faire plaisir. Elle se réjouit de créer le lien avec ses nouveaux humains mais une nouvelle fois demande de la patience. Elle se sent jeune et encore un peu inexpérimentée parfois, elle a peur de mal faire, même si elle fera de son mieux. Elle me transmets encore beaucoup d'amour pour ses nouveaux humains et attend avec impatience de pouvoir commencer sa nouvelle vie.

Je la remercie et nous nous séparons. Communication faite par Noémie en mars 2015 


Préparer l'arrivée de Yuka...

L’une de mes grandes questions, lorsque j’ai pris contact avec La Fondation romande pour chiens-guides d’aveugles (ou malvoyants) était de réussir faire accepter mon futur chien-guide à mes deux chats (et vice versa). La directrice de la fondation m’avait dit que cette question revenait systématiquement chez les propriétaires de chats. Il me paraît donc logique de consacrer tout un chapitre à ce sujet épineux.

Photographie de nuit, des deux chats côte à côte, pris de dos, qui regardent en direction de la barrière de sécurité

Communication avec Euterpe, Uranie et Yuka

Noémie Steiger Chappex - Communication animale et thérapies énergétiques 

www.communicationaveclesanimaux.ch - www.amalybraeleistaramaa.com

Synthèse de la communication avec Yuka, Uranie et Euterpe faite en mars 2015

Lorsque je me relie à Yuka, Uranie et Euterpe, c'est Euterpe qui vient en premier dans le lien de communication. Elle me dit qu’elle savait que j'allais venir, que Talaria lui a dit ce qui allait se passer. Elle lui parle beaucoup avec son coeur et Euterpe en est très reconnaissante. Elle aime beaucoup ses humains et leur relation. Elle aime Uranie aussi, elle trouve qu'elle a une vie paisible et tranquille. Elle aime ses routines. Je lui demande alors si elle a compris ce qui allait se passer et comment elle se sent vis-à-vis de ça. Elle me montre l'image d'un chien et sa maîtresse qui sort plus et qui se tient au chien, mais elle me dit qu’elle a un peu peur. Elle a peur qu'en bougeant elle la bouscule, qu’elle soit pataude ou qu’elle fasse du bruit. Elle me demande si elle va sentir bon. Je lui donne des explications et lui transmets les mots de sa maîtresse et lui dit qu'elle pourrait devenir amie avec Yuka, que c'est pour le bien de Talaria, qu’elle se sente mieux et plus autonome. Je sens Euterpe qui, à cette idée, ronronne de plaisir. Elle aime énormément Talaria et aime qu’elle se sente heureuse et bien. Elle semble être très en lien avec son côté émotionnel et elle m'explique qu’elle absorbe ses émotions pour l'aider et que son poids est aussi dû à cela. Elle sait qu’elle est aimée et que tout sera fait pour que cela se passe au mieux. Elle aime Talaria et fera des efforts pour ne pas avoir trop peur. Euterpe m'explique qu’elle a besoin que les choses soient faites avec beaucoup de douceur pour elle car c'est comme si elle était hypersensible et la moindre petite chose peut l'irriter. Elle a peur d'avoir mal, de se faire tirer les poils et de ce côté-là, elle manque de confiance. Elle sent les peurs, nervosité ou manque de confiance autour d'elle et cela ne l'aide pas. Elle aimerait pouvoir vivre sans les soins. Je lui explique que parfois c'est nécessaire et elle me regarde d'un air dépité. Je pense que beaucoup de douceur et de confiance sont nécessaires. Eventuellement des élixirs floraux si c'est un problème qui persiste à long terme. Je la remercie et je passe à Uranie.

Lorsque je me relie à Uranie, elle m'accueille de manière toute rigolote. Elle a l'air curieuse, joueuse et intéressée. Elle me dit qu’elle a très bien compris que Yuka allait venir. Elle va vers la porte et attend qu'elle s'ouvre, comme une coquine pour aller mettre un coup de patte joueur vers Yuka. Elle me dit qu’elle trouve que c'est grand et rigolo un chien. Elle ne sait pas encore si elle s'approchera beaucoup ou pas dans un premier temps mais elle est sûre de vouloir garder sa place de cheffe et se réjouit de la nouveauté. Elle semble être joueuse et aimer ce qui change, ce qui est nouveau, être curieuse et intéressée. Elle me demande quand elle vient. J'en profite pour lui donner les explications de la situation. Elle semblait ne pas avoir compris que ce serait pour toujours mais tout de même se réjouir. Parfois elle s'ennuie et a besoin de stimulations, de compagnie, du coup cela lui plaît cette idée d’un jeune chien. Je lui demande pourquoi elle urine devant la caisse. Elle me donne deux sensations, la première est une odeur. Parfois elle n’aime pas l'odeur dégagée par la caisse, ne la trouve pas assez propre ou déjà utilisée par Euterpe. Je lui explique que ça ne va pas La deuxième est qu'elle aime attirer l'attention parfois et que si elle tourne en rond cela va être une façon de le faire. Je la remercie et je me relie à Yuka.

Lorsque je me relie à Yuka, j'ai la sensation qu’elle a déjà compris où elle va aller. Elle me dit que pour elle les chats ne sont pas un problème, qu’elle est avertie, qu’elle sait comment se comporter. Elle me dit qu’elle fait de son mieux pour tout apprendre comme il se doit. Elle aime aider les humains et souhaite faire juste. Elle aimerait juste qu'on lui laisse le temps de bien comprendre comment les choses fonctionnent, qu'elle ait le temps de s'habituer, de comprendre les rythmes et habitudes de chacun. Elle me demande si elle aura son lit, sa place. Je lui dis que je pense que oui. Cela a l'air d'être quelque chose qui compte pour elle, qu'elle ait ses propres affaires. Elle se réjouit beaucoup de venir et souhaite bien faire. Elle me fait sentir que lors de leur promenade ensemble, elle a ressenti la joie et l'émotion de Talaria et que cela a été un plaisir pour elle. Qu'elle s’est sentie fière et validée dans le fait d'appliquer ce qu'elle a appris. Elle me fait sentir beaucoup de joie. Ce qu’elle souhaite par dessus tout c'est faire plaisir. Elle se réjouit de créer le lien avec ses nouveaux humains mais une nouvelle fois demande de la patience. Elle se sent jeune et encore un peu inexpérimentée parfois, elle a peur de mal faire, même si elle fera de son mieux. Elle me transmets encore beaucoup d'amour pour ses nouveaux humains et attend avec impatience de pouvoir commencer sa nouvelle vie.

Je la remercie et nous nous séparons. Communication faite par Noémie en mars 2015


lundi 6 avril 2015

La famille de parrainage de Yuka

Mon idée première, en commençant ce blog, était de donner un aperçu de ce qui s'est passé pour moi dès le moment où j'ai contacté une école de chiens-guides pour savoir si je pourrais en bénéficier et de ce qu'est la trajectoire d'un chien qui un jour sera apte à guider son maître déficient visuel.

Yuka âgée de 9 semaine, le jour de son arrivée (10 août 2012) dans sa famille de parainage. Elle est installée sur une couverture en feutre grise avec des imprimés en pattes de chien, dans le jardin de la famille. C'est une jeune labardor noire, elle est couchée face à l'objectif. Elle porte un collier brun en cuir, avec le médaillon de son école.

Yuka ne lit pas les cartes, ni l'appli des Transports publics genevois. Mais elle sait où descendre !


Une semaine que ma merveilleuse Yuka est arrivée chez moi ! 💞

... J'en avais l'intuition dès la deuxième fois en rentrant chez moi.

Aujourd'hui après un repas au restaurant, en route pour le parc Bertrand où elle pourra défouler ses pattounes avec des congénères.

Libera ! Photo-description : Yuka et moi sommes au Parc Bertrand. Nous sommes de profil. Yuka est prête à s'élancer. Je suis penchée vers elle. Je tiens la chabraque de l'école que je lui ai enlevée. Yuka n'a plus que son collier avec bien sûr sa clochette qui me permet de la situer en tout temps !

vendredi 3 avril 2015

Veni non vidi et vici

En commençant ce blog, au delà de la trajectoire du chien-guide proprement dit, et de tout ce que ce dernier nous permet de gagner en autonomie, je pensais élargir la discussion à la locomotion des déficients visuels en général. 
Capture écran d'un film issu de «Je n'en crois pas mes yeux»