Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

dimanche 24 mai 2015

Droit de réponse exprimé par les chats à notre rédaction

«Chère Yuka,

Dans l'article précédant Manuel de survie à l’usage de mes potes chiens-guides diplômés en poste chez un(e) bipède inexpérimenté(e), tu t'es livrée à quelques attaques ad personam (enfin, ad felem), critiquant nommément notre style de vie. Nous souhaiterions pouvoir donner notre version des faits. 


À te lire, il semblerait que nous ne fassions rien d'autre que de profiter du système. Talaria nous nourrit lorsque nous en avons envie, et en plus nous avons le priviliège de pouvoir dormir sur SA couette sans rien donner d'autre en échange que nos câlins et ronronnements. Nous serions oisives. 

Yuka dans l'une de ses position favorite pour dormir (en crawl), avec l'une de ses deux jouets offerts par la fondation


samedi 23 mai 2015

Manuel de survie à l’usage de mes potes chiens-guides diplômés en poste chez un(e) bipède inexpérimenté(e)

«Mes bien chères sœurs, mes chers frères,

cela fait un peu plus de 2 mois que j’ai obtenu mon MSc in Studies in Human Behavior et suis spécialisée dans le guidage d’humains déficients visuels. C’est dire que le comportement humain, ça me connaît !


Il n’y a pas de syndicat pour nous, chiens-guides, - si ce n'est notre école qui visite régulièrement notre détenteur afin de vérifier si nos conditions de placement restent bonnes durant toute notre vie active (et au-delà) -, mais nul n'a dit qu'il est interdit de nous entraider. Aussi j’ai décidé de vous adresser mes recommandations pour simplifier votre adaptation lorsque vous serez placés pour devenir les yeux de votre nouveau maître.
Montage d'une couverture semblable à un manuel de la série «POUR LES NULS». Auteur : Yuka des Hauts-Tierdoz. Dédicace : À mes futurs collègues chiens-guides. Titre du manuel : «Comprendre son détenteur débutant POUR LES NULS». Vers le personnage en couverture, en bas à droite, une pensée bulle ; «Pour plus de parca et plus de croquetta». Dans le coin en bas à gauche, une photo de Yuka au harnais.


vendredi 15 mai 2015

Silence, un chien-guide passe son examen de diplôme !

Dans mon ancien article de cette rubrique, Yuka diplômée ! j’annonçais, non sans fierté, que ma Yuka avait, le 13 mars 2015, brillamment réussi son examen et était désormais promue au titre de chienne-guide par l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).
Photo issue d'un  dépliant de l'école de chiens-guides d'Allschwil montrant un instructeur, yeux bandés, guidé par le chien qu'il a formé. Le binôme descend un escalier. À côté, un collègue. De l'autre côté de la main courante, l'expert mandaté par l'AI. Le dépliant complet se trouve dans l'article

dimanche 3 mai 2015

S'il te plaît, apprivoise-moi !

Lorsque j'ai entamé mon cours d'introduction au cours duquel j'ai à la fois appris à prendre soin de Yuka et à me déplacer avec elle, je pensais faire un compte-rendu journalier. C'était quelque peu préjuger de mon énergie post-cours... J'ai rapidement compris pourquoi ma formatrice m'avait conseillé d'éviter de prévoir des soirées avec des amis... 

Fatiguée, moi ? Explosée de fatigue oui ! Chaque soir, j'attendais avec impatience qu'il soit temps de faire la dernière sortie avec Yuka pour pouvoir aller dormir. 
Un chien de couleur brun clair couché sur le côté, héberge sous une oreille tombante de labrador, un petit chat blotti conte lui. Ils ont les yeux fermés. Le chien dit : «arrête de bouger, j'aimerais dormir» et le chat répond, dans une bulle en forme d'étoile :«mais tu prends toute la couverture»