Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

jeudi 30 avril 2015

Appelez-moi Alf !

Dans mon précédant article Préparer l'arrivée de Yuka..., j’étais en plein préparatifs pour accueillir cette dernière et y évoquais la communication intuitive que j’avais sollicitée auprès d’une pro. pour que chien et chats puissent établir des relations aussi harmonieuses que possible.

Alf l'extra-terrestre poilu se faisant un grand sandwich avec un chaton à l'intérieur


Voici une vidéo d'Alf à voir ou à revoir ;)


Comment se sont passé, dans les faits, les permiers contacts entre mes animaux ?

Rétrospectivement, je suis bien heureuse de m'être écoutée et d'avoir séparé mes pets. Uranie est restée bien à l'abri en attendant d'avoir suffisamment confiance pour venir Yuka de loin. Euterpe souhaitait venir mais le seul souci, c'est qu'elle était incapable de sauter par dessus la barrière instalée dans le corridor qui la contrariait énormément, la faisant beaucoup miauler. Mon mari, taquin, l'a comparée à Kung Fu Panda 
Po, le Panda installé sur une chaise qui surplombe des bâtons de feu d'artifice (à l'assaut de la grande muraille)



Le 30 mars 2015 : Je tiens Yuka par son collier et l'invite à approcher de la barrière de sécurité derrière laquelle se trouve Euterpe

Régulièrement, j'ouvrais la barrière pour qu'Euterpe puisse venir voir Yuka. Décidément plus téméraire qu'Uranie, elle venait régulièrement vers moi, ceci dès le premier jours.

À ma grande surprise, j'ai eu le sentiment que Yuka «s'amusait à faire peur» à Euterpe en se levant très brusquement, et la faisant quitter mes genoux sans demander son reste. Euterpe l'aurait-elle provoquée sans que je ne le voie m'étais-je demandé. Il est vrai qu'à une occasion, elle avait donné un coup de pattes, par derrière, à Yuka. 

Le landemain, Uranie a accepté de sortir un peu le bout de son museau. 
Le 31 mars 2015 : Euterpe nous observant juste derrière la barrière et Uranie apparaissant en arrière-plan 

Uranie étant une cascadeuse née, j'attendais qu'elle saute d'elle-même par dessus la barrière pour venir nous voir... ce qu'elle fit dès le surlendemain... le 1er avril... la voilà qui s'aventure enfin...

Le 1er avril 2015 : Uranie chat-guide au même titre que sa jumelle canine ? Elle fixe le harnais posé dans le corridor
Mais voilà que pour une raison incompréhensible, alors qu'Uranie était sortie de sa cachette, Yuka a aboyé un coup lorsqu'elles se sont regardées un moment en silence. Bizarre quand même me dis-je, car autant je sais qu'Euterpe n'est pas toujours facile, autant Uranie est un chat plutôt facile à approcher... Toujours est-il que cette dernière est repartie comme une bombe, a sauté sur la barrière en réussissant son saut de peu. 

C'est le 5ème jour que le découragement commençait à pointer le bout de son nez... J'avais commencé à plus ouvrir l'espace pour laisser circuler librement les animaux et cela commençait à tourner vers des provocations. J'avais commencé à réaliser ce même jour qu'il existait une rivalité entre Euterpe, qui est mon chat (je l'ai adoptée lorsque j'étais seule) et Yuka dont je suis la maîtresse exclusive. Entre Yuka et Uranie en revanche, pas de rivalité. Ce n'est pas entre les jumelles félino-canine que cela se passait. C'est à David et à moi qu'Uranie en voulait, nous faisant payer le prix de ces changements. Elle refusait tout câlin de notre part, ou alors ces derniers étaient très furtifs, car elle nous fuyait. Alors que nous essayons de passer un maximum de temps avec nos chats pour éviter qu'elles en sentent oubliées depuis l'arrivée de celle qui n'était encore qu'une intruse. «Tous mes animaux sont malheureux» me disais-je avec culpabilité et regret. Ce jour là, Les messages que j'adressais à mes amis qui venaient aux nouvelles étaient un peu découragés.

Puis en sortant Yuka - encore accompagnée ce jour-là car je n'avais pas encore l'autorisation de la sortir seule, il en allait de notre sécurité à Yuka et moi puisque je ne peux pas voir arriver les chiens, et donc anticiper les réactions de ma chienne -, voilà que j'interroge : «chien ?» sentant le changement de comportement de Yuka. «Non, chat, dans le jardin, là !» fut la réponse inattendue. Ce chat était parfaitement tranquille dans un jardin clôturé. C'est là que... j'ai compris ! En fait ma Yukalinette comme l'a surnommée sa famille de parrainage, chasse le chat ! 🤔 

J'ai enfin compris ce qui se passait. Et réalisé qu'elle n'aimait pas trop les moments où Euterpe était dans mes bras, alors qu'elle y vient souvent.

Arrivée à domicile après cette promande, j'ai parlé de ma découverte à mon mari. J'ai senti à ce moment une chose impressionnante : Yuka semblait concentrée sur nos paroles. Je me suis mise à lui parler avec mon cœur : «Je t'aime de tout mon cœur, je suis déjà attachée à toi, je n'ai qu'une envie, te garder. Mais il y a un souci, les chats ! Il va falloir que tu les laisses tranquilles et arrêtes de leur faire peur ! Jamais je ne les sacrifierai».

Croyez le ou non, mais à partir de ce moment là, Yuka a changé de comportement. J'ai immédiatement senti qu'il se passait quelque-chose d'important entre Yuka et moi et qu'elle m'avait reçue 5 sur 5. C'est vrai également que j'ai à nouveau augmenté, durant 2 jours, les temps de séparation entre mes animaux, fermant complètement la porte entre les deux parties de l'appartement et le petits moments où j'ouvrais l'espace, c'était en attachant Yuka dans le salon pour qu'elle ne les pourchasse pas. 

J'ai profité du long week-end du vendredi Saint et de lundi de Paques pour m'occuper un maximum de mes chats vu que le cours absorbaient énormément de mon temps et de mon énergie. 

Samedi ce fut le tour de mes chats. Eux aussi avaient besoin que je leur parle sérieusement. J'ai peu le faire alors que j'étais seule avec elles en train de prendre un bain et que Yuka était gardée par David, au salon. Je leur ai expliqué que c'était pour la formation que j'étais aussi peu présente, sauf le soir, mais que cela ne durerait pas. Que si je les tenais écartées, ce n'était pas pour les mettre à part, que je me désintéressais d'elles, mais au contraire parce que je voulais les préserver. Que j'aimais Yuka mais que jamais je ne les oublierais ni ne les sacrifierais. Je ne peux pas dire comment je le sais, mais lorsque l'un de mes animaux capte ce que je veux lui faire passer, je le sens. En l'occurence, j'ai senti que mes chats avaient reçu le message. Juste après, j'ai pu faire un énorme câlin à Uranie. Finie la grève des câlins, elle avait cessé de me fuir ! Elle s'est mise à ronronner comme avant, j'ai retrouvé mon Uranie ! 

Alors je l'écris aux détenteurs de chats stressés à l'idée de faire une demande de chien-guide, ou qui peinent au début de son arrivée. Écoutez votre instinct et ne vous découragez pas. Il a suffi de cette prise de conscience et de paroles dite avec mon cœur pour que cela change. Durant la deuxième semaine j'ai commencé à ouvrir, sans restriction, l'espace entre les deux parties de l'appartement durant la journée. Un indice de cette grande amélioration fut de ne plus être constatmment à l'écoute pour pouvoir intervenir au moindre signe d'affrontement. 

Noémie avait parlé d'une à deux semaines pour une acceptation mutuelle et c'était une bonne appréciation. Le 10ème jour, mes chats assistaient à la séance de brossage de Yuka et j'envoyais !

Le 8 avril 2015 : Yuka en avant plan sur la «tavo», la table que j'ai reçue pour la brosser et les deux chats en arrière-plan, sur la table du balcon


Deux jours plus tard, les animaux furent libre de circuler de nuit comme de jour. Symboliquement, j'ai séparé le matelas et le tapis que j'avais reçus pour Yuka, et qui étaient superposés au salon, les baptisant de «posto uno» et «posto due», déposant le deuxième dans la chambre à coucher qui était alors le fief des chats. Mais comme Yuka n'y a dormi que peu de temps avant de retourner à son posto uno, je les ai superposés à nouveau. Elle était manifestement très bien au salon et pouvait venir me chercher le matin...
Le 10 avril 2015 : Photo 1 : Yuka installée sur sa couche, près de la porte de la chambre à coucher, Euterpe entre dans la pièce, proche de Yuka. Photo 2, Yuka toujours sur le posto due, Uranie s'apprête à sortir de la chambre à coucher. 

Le 10 avril 2015 : Photo 2 : Yuka toujours sur le posto due, Uranie s'apprête à sortir de la chambre à coucher.


Douze jours pour que chien et chats se respectent mutuellement, c'est plutôt pas mal ! 

Dès ce jour, les contacts sont devenus de plus en plus fréquents, et plus souvent entre Yuka et Uranie qui la craignait tant au départ. C'est Yuka qui initie les contacts, souvent en rentrant de promenade, alors que les chats ont repris leur rituel de venir nous attendre derrière la porte d'entrée dès qu'elles nous sentent arriver. 

Elles se rencontrent truffe contre truffe, puis il y a amorce de léchouille, de plus en plus longues. Ceci dit, aujourd'hui alors que Yuka est chez moi depuis un mois jour pour jour, ce ne sont pas encore les gros câlins. Je reste confiance cela viendra. Pour l'heure, de sentir le respect mutuel entre mes animaux me remplit de joie ! 

Après le récit de la place que Yuka a su prendre parmi mes animaux, je vais pouvoir parler de mes débuts avec ma chienne-guide !



Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire