Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

jeudi 17 novembre 2016

Γουφ γουφ Μέη, Γιούκα στο μέσεντζερ❣️Ouaf ouaf Méi, Yuka sur messenger❣️: 3 Déambuler avec un chien-guide à Réthymnon !

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,


Maintenant que je vous ai bien mis l'eau à la bouche avec le nectar et l'ambroisie de mes égoïstes d'humains qui n'ont même pas partagé leur festin avec moi, je vais aborder nos visites en Crète, sans omettre l'accueil que les Grecs m'ont réservé. 


Dans une pupille bleue apparaît
un labrador blancs esquissé
par des lignes bleues et au-dessus,
des sourcils bleus. Il est écrit, dans
beau jaune, Lara
avec une écriture grecque
décorative.


H Dionysia Tissot, από την Ελβετία στο Αρχαιολογικό Μουσείο του Ρεθύμνου, μαζί με τον σκύλο-οδηγό της! #Ρέθυμνο #Κρήτη Traduction ;-) Dionysia Tissot de Suisse au musée archéologique de Réthymnon avec son chien-guide !


J’aime
Commenter


Pour bien commencer et vous mettre dans l'ambiance crétoise, je vous invite à écouter un chanteur né à Heraklion ! Apparemment il est impossible de l'écouter directement sur l'article, il faut recliquer dessus pour être dirigé sur youtube qui s'ouvre normalement sur un autre onglet !

Eh bien, les potes, si vous avez l'occasion d'influencer votre humain à la recherche d'un lieu de vacances : mettez-lui des catalogues sur la Grèce sous le scanner. Mieux, dites-lui de s'établir là-bas ! Les Grecs sont totalement gaga de nous, les «skyli» (comme des «gate», les fauves locaux, quoi !).  Si ils aiment les skyli, je ne vous dis pas ce que cela donne avec un odigos-skylos (ou une odigi-skili, – hier le prof de grec de Talaria lui a appris qu'il y a un féminin pour nous, la gente canine ! –.

Pour le détenteur, il faut une zen-attitude absolue. Car ce peuple est si chaleureux qu'il ne peut pas s'empêcher de venir vers nous. Elle avait l'air fine mamTalaria avec son manchon de ANMCGA (L’Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides d’Aveugles) et son «ne me distrayez pas, je suis en service» que déjà les francophones ne lisent pas et ne comprennent pas... difficile de demander que cela soit compréhensible à l'étranger. Donc Talaria a renoncé, bien qu'elle ait en réalité préparé la phrase en grec, de leur demander de ne pas me caresser. De toute façon, le temps qu'elle trouve ses mots, cela aurait été trop tard 😂

Comment leur en vouloir ! Des chiens-guides, ils n'en croisent pas tous les jours ! L'état grec ne les aide pas du tout ce qui, vu toutes les difficultés qu'ils ont n'a rien d'étonnant en soi... Je me doutais bien qu'il n'y en avait pas beaucoup en Grèce, mais durant notre séjour, Méi m'a raconté combien il y en a en réalité... ce sera dans le quatrième volet de ce périple. À votre avis, combien y en-a-t-il ? Je vous laisse vous poser la question...  

Pour nous, les chiens, il y a des tentations partout en Grèce. Des copains en liberté, même si le propriétaire est avec eux, ils sont souvent sans laisse et tout sages. Et des chats ! En parlant d'eux, il est temps de laisser tomber quelques préjugés, Talaria a reçu une gifle ! Que je vous raconte !

À un moment au bord de la mer, un chien est venu vers moi. Comme Talaria avait été rendue attentive sur les risque de maladies, pfff, elle ne m'a pas laissé jouer avec ce chien... En fait nous étions sur le départ mais je n'étais pas au travail, alors elle aurait pu me laisser. Ce chien ne nous lâchait pas ! De retour à l'hôtel, elle avait le cœur gros, elle avait envie de l'adopter, ce skylos qui refusait de nous lâcher ! Elle en a parlé à leur réceptionniste préféré qui lui a répondu : «mais ils ne sont pas abandonnés !».  Hein ?🙃 Non, nous sommes tous solidaires, nos chiens sont tous pucés, stérilisés (parfois certains y échappent lol, oui nous avons clairement un chaton à l'hôtel),  ils sont en outre vaccinés et nous nous cotisons pour le nourrir. Les chats passent par dessus les toits d'une maison à l'autre. Les chiens restent au premier étage. Donc pas de souci, ils ne sont pas malades. C'est vrai qu'ils avaient plutôt bonne mine ! Ils sont heureux, leurs quatre pattes ! 

Maintenant que nous avons pu tordre le cou à un préjugé, voyons comment cela s'est passé pour mes baignades ! Je dois bien reconnaître  que David et Talaria ont accepté de marcher beaucoup pour trouver l'endroit idéal pour que je me baigne. C'était courageux, surtout de la part de David qui n'aime pas l'eau du tout, il a fait tout ça pour nous, les filles ! Nous nous sommes rendus en Crète à un moment de l'année où il faisait moins chaud mais le temps était venteux selon les endroits au bord de la mer. Les plages officielles bien dégagées avaient un drapeau rouge lorsque nous y sommes allés. Je leur ai fait tout un sketch quand ils ont décidé après une bonne route, de rebrousser chemin. Non mais ça va pas, eh oh, j'ai pas fait tout ce travail de guidage pour ça ? Si ?! Talaria avait beau dire, «non ma chérie, c'est dangereux, trop de vagues», je ne voulais rien savoir, moi. Il a fallu beaucoup de persuasion pour que je ne plante pas mes freins à main et refuse de rebrousser chemin foi de Yuka ! Mais ils ont tenu parole, l'endroit où presque personne ne se baignait était dans une enclave plus protégée et il était possible de se baigner sans souci ! 


Voilà un print screen de ce que nous avons marché (en deux fois quand même) pour revenir sur nos pas  ! Pour calculer les distance, la vitesse etc. Talaria a téléchargé l'appli Walkmeter ! Ainsi elle sait combien de temps prévoir quand on a un bus à prendre, qu'on va à pieds à un rendez-vous. Là elle voulait garder un souvenir de l'endroit ou nous étions ! 

Dès que je voyais l'eau je tirais comme une malade et pleurnichais pour apitoyer mon humaine. Elle n'arrêtait pas de me dire de patienter qu'on y allait. Donc à peine arrivés sur la plage, j'ai tiré très fort ! Et voilà que Junon la malinoise a montré dans une vidéo sur notre groupe qu'elle est au top : elle s'arrête si sa détentrice lui dit de continuer alors qu'elle est au harnais et qu'elle arrivent pile sur l'élément aqueux. Ahhhh ces chiens bons écoliers qui nous font de la concurrence ! Fayote, va ! Après que croyez-vous qu'elle fasse, mamTalaria, quand elle lit ce genre de truc sur la FBosphère ? Elle vérifiiiiieee, pardi ! Pire que des parents qui comparent les exploits de leur progéniture, vous voyez le genre : «mon fils a eu sa première dent à telle semaine, tel jour, telle heure, il a fait ses premiers pas à tel âge, prononcé «maman, papa» à tel âge... et j'en passe, c'est à qui a le plus précoce ! Vous voyez un peu le topo ? 

Aussi le lendemain, bam ça m'a pas manqué, le test ! Elle m'a dit «vai» alors que nous nous dirigions tout droit dans la mer. Et moi qu'ai-je fait, foi de Yuka qui adore l'eau ? Ben j'ai tourné sur ma droite et  me suis placée, telle un ange à 4 pattes, devant les pedibus de Talaria pour l'empêcher d'avancer dans l'eau toute habillée ! «Bravaaaaa Yuyuuuu, bravaaaaa Yuyuuuu !!!!». J'en ai eu des félicitations, des câlinoux, des bisouxxxx. Ben oui je vous le disais : son âme est grecque alors elle est démonstrative comme ceux que je rencontre dans cet endroit paradisiaque ! 

Depuis ce jour, j'ai arrêté de tirer comme une malade pour arriver plus vite dans l'eau : je lui donne le temps de se préparer et de me préparer pour pouvoir me baigner ! Même de retour à la Perle du Lac (euh  depuis le retour des vacances, il n'y a plus que moi qui me baigne !), j'ai conservé cet acquis. Ben oui ! J'apprends vite, moi !

Me voilà dans un petit film, dans la Θάλασσα (La Thalassa, je ne vous ferai pas l'affront de traduire). 



Oui, j'adore sauter dans les bras de Talaria qui serait bien heureuse que nous ayons des griffe rétractiles, nous les chiens ! Ah cette manie de tout comparer : quand ce n'est avec des collègues, c'est avec mes sœur les chats ! Ou les autres félins ! J'ai rendez-vous lundi avec Miss America (vous vous rappelez, de mon premier reportage ? Le Terroriste qui a intercepté notre conversation.  Je parie qu'il va remettre ça !). 



Euterpe, ma sœur tricolore de
10 ans, vue d'en dessus
Elle est restée connectée pour recevoir des photos de ses Muses, – qu'elle dit –, puisqu'elle et David ont engagé une jeune étudiante pour les visiter deux fois par jour, car Euterpe, l'aînée, 10 ans, a une pancréatite. 
Uranie ma sœur tigrée de 4 ans
vue de face

Elle tient à ce qu'elle consomme quasi exclusivement de la nourriture humide, c'est mieux pour la santé qu'elle dit et Euterpe a tendance à vomir si elle mange des croquetta, surtout qu'elle les avale limite tout rond ! Elle a fait mille recherche pour l'alimenter au mieux et c'est vrai que ça lui réussit : les tâches brunâtres ont disparu de son museau ! Uranie ma jumelle est comme moi, en excellente santé, ce qui ne l'empêche pas de recevoir également de la nourriture humide. 


Nous avons encore eu une autre visite culturelle, c'était au Musée Archéologique de Réthymnon🏺 Là aussi j'ai fait jouer de mon charme. Je vous dis pas, je crois que Talaria n'a jamais aussi eu peu de temps pour visiter un tel musée. Je suis devenue une vedette, les employées du musées m'ont couverte de compliments, elles ne nous lâchaient plus ! Je suis bien sûr sur les photos, ma trombine a atterri sur son mur FB, et du coup Ioanna-Maria a demandé l'autorisation de me mettre sur la page de son école Lara guide dog school (c'est la photo que vous voyez en tête d'article !). Elle était fière, Talaria, d'être sur un site grec ! 




Talaria et moi sommes devant la plaque du musée. Je suis sagement assise à ses pieds, de profil et je vous tourne le dos car je regarde Talaria !
Voilà un quadriptyque de moi au musée, j'ai été prise sous toutes les coutures. Je suis une bella raggazza ! 

Je suis debout au pied d'une statue

couchée vue de dessus, je tourne la tête
couchée vue de dessus, je lève la tête vers l'objectif

couchée de chez couchée, au harnais, laisse lâchée. 
Voici quelques photos du musée. 

Une collection de statue en lignes
des amphores et autres objets
des amphores et d'autres objets

une petite colonne (j'ignore s'il y a un terme spécifique

une amphore et un autre contenant


des amphores, vases, autres 
une Aphrodite ? avec d'autre statues de femmes



Aphrodite ? Elle a une toge, il lui manque le bras droit
coupé avant le coude
Une femme drapée



Un tombeau ? 

des pierres et deux fresques


Il ne me reste plus qu'à mettre quelques photos d'ambiance, dans les rues ! Vous me pardonnez de ne pas décrire ? 



ça ce sont mes arbres à stacca ! 












Les enfants grecs m'ont adorée ! Il y avait une école tout près de mon endroit à stacca. (Ils avaient pris des sacs biodégradables avec eux, rassurez-vous !). 

Plusieurs enfants ont demandé à Talaria ce que j'étais. Ils saisissaient le guidon du harnais, mais elle restait zen. Une fois, en sortant de l'hôtel, nous sommes tombés sur deux petits musiciens qui l'ont questionnée.  Dès qu'elle a prononcé les mots magique «odigos skylos», un des deux petits👦 a dit «wow✌🏽» puis il a expliqué à son copain que je suis un chien intelligent, que Talaria a des provilamata me matia tis (des problèmes avec ses yeux), bref, il était parfaitement au courant !


Un autre petit gars est venu vers nous sur la terrasse d'une taverni quand Davd était parti en éclaireur pour trouver un endroit. Il était trop drôle. Il a fait des photos. À un moment sa casquette est tombée. Il l'a prise, l'a mise visière en arrière sur la tête de Talaria et recommencé ses photos. 



Tous les bons moment ont une fin... Vint le retour. Alexandros, notre chauffeur arriva super ponctuellement nous chercher à l'hôtel pour nous conduire à l'aéroport d'Heraklion. 

Mon charme légendaire a opéré ses effets à l'aéroport. À peine parvenus dans l'enceinte qu'une employée s'est présentée à Talaria pour nous aider. Elle n'en pouvait plus, elle m'a admirée et tout et tout. Elle a demandé à son tour si elle pouvait me prendre en photo. 

Cette femme était adorable. Talaria a fait l'erreur de lui parler en grec. Du coup son interlocutrice s'est mise à lui parler façon mitraillette (comme quasi tous les grecs !) et Talaria avait de la peine à suivre. Elle a demandé à David d'intervenir en anglais. Cette employée a parlé anglais. Pas longtemps ! Elle aimait bien revenir avec du grec. Heureusement Talaria piquait des mots par ci par là et elle a fini par comprendre ce qui lui était expliqué !

Dans l'avion de retour, elle a reçu des salutations, de la part de Stéphanie, une des hôtesse de l'air  à l'aller qui aurait voulu être de l'équipage du retour ! 

Pas de doute, la Crète, je kiffe à donf. 

Et easyJet est loin d'être aussi mauvais que certains le disent ! 

Dans le dernier volet, vous ferez connaissance avec ma collègue Méi et sa détentrice Ioanna-Maria ! 

Kali nichta !


Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire