Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

samedi 22 juillet 2017

La famille de parrainage de Yuka se raconte : Balou et Dasha, les petits-enfants de Panther (partie 3 sur 4)

Balou (Petit d'Ybsi des Hauts-Tierdoz – la sœur de Yuka – & de Volt des Hauts-Tierdoz).

Vous pouvez retrouver le film de la première rencontre entre tata Yuka et neveu Balou lors de notre première visite dans la famille d'Ariane, le 22 novembre 2015, ici : 


Euh merci d'excuser 2 erreurs d'anglais ! Babies et pas babys... et un Balou l'Ybsi's boy pas boys. Ah mon perfectionnement souffre beaucoup !

Voici l'article que j'avais rédigé à l'époque : Un retour aux sources pour Yuka, mon merveilleux chien-guide

A : Petit à petit, nous avons eu le virus. Nous ne voulions pas forcément des mâles parce que déjà les femelle font 24-27 kg ça tire pas mal. Mais nous avons tellement aimé Shila dont nous avons eu Yuka et Ambre que nous voulions absolument un petit d'Ybsi, qu'avec Silvia (qui avait eu Ybsi en parrainage) nous lui avions commandé des femelles bringés, comme elle. Total des courses : elle a fait 6 Ybsis'boys tout noirs ! Nous nous sommes dit que ce serait dommage d'attendre une nouvelle portée, ils sont si pot de colle, si  adorables, que nous allions tester un mâle ! 
Nicolas et sa grand-mère maternelle sont dans la nursery. La grand-mère tient sa main posée sur Ybsi qui enjambe ses petits qui sont sur le tapis, devant leur panier. 


Collage de photo dans deux portions d'hexagones dont on ne voit que 3 côtés. Dans celui logé en haut à gauche, Robert en T-shirt, short et basket, debout, jambes solidement ancrées et écartées dans la NEIGE (oui, dans la neige brrrr) tient Balou qui se tient entre ses jambes, à la laisse. Dans celui logé en bas et à droite, Balou est couché dans le train, entre les jambes d'Ariane. Il a sa chabraque aux couleurs de l'école (bleue avec le logo en blanc, et un L bleu sur fond blanc.


Il était cool Balou, c'était un peu le chouchou de Robert.  

R : nous vivons avec le chiot du moment

A : comme tu dis, j'ai beaucoup d'affinité avec Dasha, tu peux d'ailleurs le constater ;-) 

T : à la fin de l'été, il va être placé, normalement Balou si je me rappelle bien ?

A : Ils sont en train de lui chercher un détenteur/une détentrice. 


C'est Manoel qui le forme. Nous avons dû le ramener le 7 novembre parce que Manoel, François et Damien faisaient leur examen de CFC (certificat fédéral de capacité). C'est la première volée où ils ont un CFC officiel. Ça existait pas, avant, un CFC d'instructeur chien-guide. Ils ont dû faire un tirage au sort et Manoel est tombé sur Balou. Le contact est hyper bien passé. Il est chou, parce qu'il m'a tenu informé de son examen à lui, sans savoir si Balou continuait ou pas. Il m'a avoué que si Balou continuait, il aimerait bien le former. Quand j'ai eu Mme Baroni au téléphone qui m'a annoncé que Balou continuait, je lui ai dit que je devais quand même lui dire quelque chose et elle m'a répondu : je sais déjà, il aura Manoel comme instructeur ! 

J'ai dépêché après l'interview, une photo que m'avais envoyée Ariane par whatsapp en janvier dernier, avec le commentaire qui allait avec ! 


Balou, vu de profil, portant son harnais. Il n'est pas tenu, et derrière lui, le lac ! Le commentaire d'Ariane : «Des
News de nephew ! Qu'il est bôôô»
En voilà d'autres :


Un collage de photo dans un trapèze à allongé à droite : Balou en formation est assis (photo en hauteur) il porte son harnais et est libre, il regarde l'objectif. À gauche, 3 photos les  unes sur les autres, dans des trapèze irréguliers : Robert assis sur un fret tient à la laisse Balou assis à ses pieds. Balou est libre devant des marches (durant sa formation). Au-dessous, Ariane accroupie tient Balou dans ses bras
Je trouve merveilleux, ça que Manoel envoie des photos des chiens aux famille de parrainage et leur permette d'«assister» à distance à la formation du chien qu'elles ont élevé ! Dommage que cela n'ait pas été le cas avec la formatrice de Yuka ! 


T : il ne reste plus qu'à parler de Mademoiselle Dasha ! Elle était attendue, cette petiote ! 


Dasha (Petite d'Yanka des Hauts-Tierdoz – fille de Panther –  & d'Aragon des Hauts-Tierdoz).

Si on en vient à Dasha, du coup, tu espérais un petit de la nouvelle portée d'Ybsi, mais cela n'a pas pu se faire, les petits sont arrivés, mais plus tard ! Entre temps, naquit la merveilleuse Dasha. Ta nouvelle filleule n'est pas une petite-fille de Shila, la mère de Yuka et d'Ybsi, mais une petite-fille de leur papa Panther ! 



Oh j'aurais adoré venir lui rendre visite à la nursery avec toi mais les visiteurs étant comptés, j'y ai assisté à distance, par le truchement des films et des photos que tu m'as envoyées. 




J'étais très touchée que tu nous invites chez toi le lendemain de ton arrivée, le 20 juin, 






Le 21 juin, nous faisions connaissance avec Dasha, qui elle découvrait sa tata (demi-tata) Yuka – les deux n'ont pas boudé leur plaisir –  une canne blanche qu'elle a tenté de me piquer, mdr ! 



... et nous nous retrouvions 3 semaines plus tard à Ovronnaz. Mademoiselle Dasha avait déjà bien grandi et pris quasi 4 kilos. Elle faisait ses dents ! 


C'est là que nous avons eu l'interview que nous allons terminer,  au sujet de Dasha


A : Alors Dasha, c'est la seule femelle, elle a 3 frères noirs ! Elle est chou !

T : c'est vrai qu'elle est chou ! 

A : Nous on commence quand même à avoir l'habitude ! 

T : elle commence moins mordiller déjà ! 

Tant que la passion est là, je trouve que c'est chouette de continuer. Avant nous étions 4 à la maison, maintenant nous ne sommes plus que deux.  




Mon homme pas très aquaphile raconte qu'il a gardé les deux labradors durant 2h pendant qu'Ariane et moi avons goûté aux joies des thermes. Dasha a dormi. Au moins 5 minutes 😂.

Il faut les surveiller, disions-nous, nous avons trouvé un petit pipi sur le posto à Yuka. Heureusement qu'il était recouvert du tapis fraîcheur hydrofuge, ça n'a pas tout trempé ;-) 
Dasha tenue à la laisse par Ariane, est dans mes bras, je parle à Yuka dont on voit l'avant j'essaie de la faire venir vers moi. 

Quel plaisir de partager des moments conviviaux dans les bains, autour d'une apéritif et d'une bonne tablée le soir ! 

Ariane m'a proposé de conclure cette interview par une dédicace à l'attention des futures familles de parrainage. Elle m'a envoyé des notes audio par whatsapp, notes que je vais retranscrire en dans la quatrième et dernière partie de cette interview. 






Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire