Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

samedi 22 juillet 2017

La famille de parrainage de Yuka se raconte : Yuka et Ambre, les filles de Shila (partie 2 sur 4)


Yuka née le 7 juin 2012 (Petite de Shila des Hauts-Tierdoz & de GEB Panther (Guiding Eyes for the Blind, USA).



Un collage de 5 photos dont une centrale en forme de cœur, avec Ariane qui tient Yuka, toute petite, au bout d'une laisse tendue, Yuka essayant de grimper sur un muret au bord d'un lac, sur lequel arrive un chat pas farouche. Dans le coin en haut à gauche, Robert, penché, tient Yuka bien petite, dans leur jardin, elle semble brouter. En bas à droite, Yuka est assise entre les parents d'Ariane, sa maman tenant Yuka en laisse. En bas à droite, Marine tient Yuka âgée de 6 semaines dans ses bras (dans le jardin à Brenles). En haut à droite, Yuka est couchée dans l'herbe. Je n'ai hélas pas de photo de Nicolas avec Yuka.





T : c'est combien de temps plus tard que vous avez eu ma Yuka ?   
A : 2 ans. Nous l'avons eue du 10 août 2012 jusqu'au 6 décembre 2013.
R : Nous l'avons eue longtemps : 16 mois.

A : avec Robert, nous sommes partis en octobre au Tessin près de Compone mi-octobre 2013. Nous savions que nous la rendrions le 6 décembre. Avant de partir, j'ai vu la tâche dans son iris, tâche qui a grossi en 15 jours puis elle s'est stabilisée. J'étais effondrée : Je me suis dit : c'est notre troisième chiot et lui non plus ne pourra pas continuer. 

T : Tu sais qu'Uranie (NB née le même jour que Yuka) a aussi une tâche au même œil ? C'est le vétérinaire qui me l'a fait remarqué, disant qu'elle était même plus grosse chez Yuka et qu'il n'y avait aucun souci.

A : C'était un choc terrible. J'ai une vision extrêmement claire d'une sortie de nordic walking où dans le groupe, il y a une femme médecin, retraitée, elle avait été mon médecin. J'ai passé une heure et demi à la harceler pour lui dire que le chien avait une tâche dans l'œil. Elle me disait que c'est juste une décoration de l'œil ! Dans mon for intérieur je me suis dit : «on arrête, clairement, c'est foutu : 3 chiens, 3 échecs ! Nous sommes nuls, nous n'avons pas de bol... ».

T : tu as dû téléphoner vite fait à Brenles ?

A : non elle allait bientôt rentrer, je n'ai pas appelé, mais en revanche j'étais persuadée qu'on allait  m'annoncer qu'il y avait un souci dans l'œil, ça s'est déjà vu, d'ailleurs Youki, son frère, a été réformé parce qu'il y a eu une artère ne s'est pas refermée à la naissance. 

T : c'est sa marraine que j'ai vue à tes 50 ans ?

A : Tout à fait ! 
.... Enfin tu connais la suite, elle a continué ! 


Voici deux belles photos des parents d'Ariane, l'instructrice qui avait formé Yuka l'ayant emmené en visite, avec le harnais pour faire une démo à la famille de parrainage après la réussite de l'examen de Yuka le 13 mars 2015, juste avant de me la remettre le 30 :
«Mon papunet très fier». Le père d'Ariane tient Yuka, qui vient de réussir son examen, juste avant d'arriver chez moi, au harnais de sa main droite et un canne de signalement de sa main gauche
«Ma maman toute fiérote». La mère d'Ariane tient Yuka au harnais de sa main gauche et la canne de signalement à droite.

Ambre née le 22 janvier 2014 (Petite de Shila des Hauts-Tierdoz & de GEB Dell (Guiding Eyes for the Blind, USA).

Puis il y a eu Ambre. Robert n'était pas très fan d'avoir du beige. 

T : ah tu préfères du noir ou du chocolat ?

R : chocolat oui, mais il n'y en a pas...

T : il n'y en a pas beaucoup des chocolats (s'adressant à Yuka et Dasha : ne vous inquiétez pas les petites noiraudes, vous êtes magnifiques !»). 

A : là c'était que des beiges, Shila (la mère de Yuka) n'avait pas eu de femelle noire. 
Nicolas est assis parterre dans le salon familial, jambes allongées, entre lesquelles Ambre se glisse pour s'installer à son tour.

Une photo d'Ambre qui est assise devant la porte d'entrée de sa famille de parrainage où il y a de nombreuse paires de chaussures (ils sont sportifs ! ;-). Devant elle une paire bleue à lacets roses. Ambre tien un jouet multicolore dans sa gueule.

T : tu n'as pas dit ce que tu as ressenti lorsque tu as appris que Yuyu entrait en formation ! 

A : beaucoup de fierté ! Nous nous sommes dit : enfin ! 10, 11, 12, 13, ça faisait 4 ans que nous avions commencé cette aventure, nous avions quand même une fois un résultat ! 

Après pour Ambre, je me suis très vite décomplexée, qu'elle entre, qu'elle n'entre pas, ce n'est pas dû à une faute de notre part ! 

T : quand même avec une dysplasie du coude pour Sofia, vous ne pouviez pas être responsable !

A : non, c'est génétique. Bon maintenant avec Dasha, vu les statistiques, elle pourrait ne pas continuer mais c'est pas le cas parce que maintenant ça a changé depuis 2 à 3 ans, il y a cette histoire avec la Hollande : ceux qui ne sont juste pas assez bons pour être formés pour devenir chien-guide vont partir en Hollande pour devenir chien soit pour des enfants autistes soit pour des gens qui ont subi des stress post-traumatiques (par exemple chez les vétérans de guerre). Donc maintenant le taux de réussite avec cette collaboration avec Amsterdam s'élève à 74%. 

T : Tu venais de raccompagner Ambre à Brenles lorsque Yuka m'a été remise le 30 mars 2015, je t'avais contactée le soir même de l'arrivée de Yuka chez moi, pour te dire qu'elle était bien arrivée, te donner mes coordonnées et t'envoyer une photo d'elle sur son posto.   

Je me rappelle ce que tu m'avais raconté lorsque nous nous sommes vues pour la première fois après bien des échanges de whatsapp ! Robert et les jeunes t'ont trouvée en train de pleurer et on cru que c'était parce que tu venais de déposer Ambre à l'école. Ils ont été scotchés de t'entendre répondre «non, c'est Yuka !». Non, ce n'était pas cette ancienne séparation qui te mettait dans cet état ! Et les larmes que tu étais en train de verser étaient des larmes de joie parce que j'avais pris la peine de te contacter pour te dire que c'était à moi que Yuka avait été remise. Tu savais qu'elle allait bien, recevais une photo d'elle dans sa nouvelle casa ainsi que les coordonnées de celle dont elle guide les pas. Dès le départ, tu savais qu'il était possible que tu ne saches pas à qui le chiot que tu as éduqué serait remis et que tu ne sois jamais contactée par son détenteur puisque c'est laissé à notre totale discrétion. 

Personnellement je trouvais inconcevable de ne pas faire signe à ceux qui ont élevé mon ange à 4 pattes, – le premier qui m'a été remis – pour leur témoigner toute ma reconnaissance. Ensuite, bien-sûr, le feeling passe ou non. Seul le temps nous dira si nous allons garder le contact ou non. Nous avons la chance d'être dans le cas où il passe formidablement bien et dès que Yuka fait un truc génial, progresse dans son guidage, acquiert une nouvelle compétence, tu es la première à qui j'ai envie d'écrire et d'envoyer un film ou une photo. Et j'adore quand de ton côté tu fais de même pour me tenir au courant de l'évolution de ton ange à 4 pattes qui t'es confié en me racontant des anecdotes avec un humour que j'adore. Tu me transmets les nouvelles que tu reçois de tes anciens filleules, – d'Ambre en l'occurence puisque tu n'en a pas de Sofia et Tosca – ! Je sens ta fierté lorsqu'un des petits fait des merveilles. J'ai pu suivre toute la trajectoire de Balou dont il va bientôt être question et je me régale d'avoir participé à ton attente de ta prochaine filleule, ta visite à l'école, son arrivée chez toi ! J'apprends énormément de choses et j'ai un peu l'impression de participer à l'aventure ! 

Parmi les choses qui m'ont le plus touchée, c'est que tu nous invites avec ta famille et tes amis proches pour ton 50ème anniversaire. Je venais de les avoir, lorsque j'ai décidé de demander un chien-guide.
Collage de photo. Au centre dans un cœur, la tasse que j'ai fait faire avec une impression de Balou et de Yuka que nous tenons à nos pieds (on ne voit que les chiens et leur chabraque), en haut, Ybsi dans la salle où nous avons mangé en haut à gauche. En bas à gauche, les deux sœurs, Ybsi et Yuka qui sont symétrique, formant un V leurs têtes sont réunies parallèles et elle les ont posé sur un banc devant une table avec les cartes de vœux. En haut à droite, la forêt dans lequel se situait la salle louée, puis en bas à droite, une autre partie de la tasse où Yuka est avec sa sœur Ybsi dans les champs et son frère Yoda dans le lac Léman.

Alors revenus à nos moutons : qu'est-il advenu d'Ambre ?

A : Donc voilà pour Ambre nous avons appris que c'était la meilleure de la portée, la plus calme. L'école a gardé deux chiennes pour l'élevage qui sont Arusha et Ambre. Arusha est restée en Suisse, elle a eu deux portées. Pour Ambre, ils voulaient d'abord l'envoyer en Irlande et puis Mme Baroni était en relation avec quelques autres écoles qui sont un peu similaires à Brenles. Je ne sais pas ce qui s'est passé par rapport à l'Irlande mais tout d'un coup l'école de Finlande avait «perdu» plusieurs chiennes d'élevage avec des mises à la retraite. C'est comme ça qu'Ambre est partie dans le pays du Père Noël, elle habite dans une villa avec une famille dont le monsieur est pilote Finnair – moyens et longs courriers – la femme est comptable, dans une entreprise laitière et ils ont deux enfants qui ont l'âge des nôtres, je trouve très joli de voir reproduit ce schéma familial. C'est très beau cet échange international. La famille m'envoie régulièrement des photos, donc je sais qu'elle a eu une deuxième portée en avril de cette année. Un tout petit peu avant la naissance de Dasha. 
Un collage de 4 photos envoyée de la famille finnoise d'Ambre. Une photo dans le tiers gauche avec Ambre et l'un de ses petits, beigne comme elle, assis côte à côte. Deux photo dans les deux tiers supérieur : deux petit d'Ambre : un noir et un beige en avant plan et dans la photo d'à côté : deux de ses petits noirs, jouent avec une corde qu'ils tirent. Dans les dix tiers inférieurs, un père Noël tient un cadeau, dont l'autre partie se trouve dans la gueule d'Ambre



En surfant, j'ai trouvé, sur la page Facebook de l'école finnoise, un film sur lequel Ambre joue avec l'en de ses chiots beige : ils tirent sur un jouet.  




Quelques photos de la page Facebook de l'école finnoise avec des petits d'Ambres. En haut un chiot blanc. En bas, 3 photos plus petites avec deux chiots noirs et un blanc. 
À suivre avec : Balou et Dasha, les petits-enfants de Panther (partie 3 sur 4)



Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire