Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

samedi 23 mai 2015

Manuel de survie à l’usage de mes potes chiens-guides diplômés en poste chez un(e) bipède inexpérimenté(e)

«Mes bien chères sœurs, mes chers frères,

cela fait un peu plus de 2 mois que j’ai obtenu mon MSc in Studies in Human Behavior et suis spécialisée dans le guidage d’humains déficients visuels. C’est dire que le comportement humain, ça me connaît !


Il n’y a pas de syndicat pour nous, chiens-guides, - si ce n'est notre école qui visite régulièrement notre détenteur afin de vérifier si nos conditions de placement restent bonnes durant toute notre vie active (et au-delà) -, mais nul n'a dit qu'il est interdit de nous entraider. Aussi j’ai décidé de vous adresser mes recommandations pour simplifier votre adaptation lorsque vous serez placés pour devenir les yeux de votre nouveau maître.
Montage d'une couverture semblable à un manuel de la série «POUR LES NULS». Auteur : Yuka des Hauts-Tierdoz. Dédicace : À mes futurs collègues chiens-guides. Titre du manuel : «Comprendre son détenteur débutant POUR LES NULS». Vers le personnage en couverture, en bas à droite, une pensée bulle ; «Pour plus de parca et plus de croquetta». Dans le coin en bas à gauche, une photo de Yuka au harnais.




Le maître-mot, lors de votre visite sur votre futur lieu de travail est : observation.

Deux semaines avant l’obtention de mon précieux sésame, j’avais visité mon employeuse actuelle, à Genève, Talaria, une malvoyante fana de mythologie. Je l'ai de suite mise sous mon charme. C’est mon Université, qui assume la fonction de chasseuse de tête, qui avait décidé de me placer chez Talaria. Cette dernière croit que c'est elle qui a approuvé ma candidature. C'est entièrement faux. C'est moi qui l'ai choisie.


En effet, j’ai vite cerné le personnage : elle n'avait jamais détenu de chien-guide auparavant. Ses expériences se résument à : une balade au haranis, lors de sa visite à mon Université, avec le doux vent de l'ouest ou du nord-ouest, Zéphyr, un étudiant précoce, né en 2013, qui a sauté une classe puisqu’il a été attribué avant moi qui suis née en 2012. Ensuite c'est l'une de mes demi-sœurs, Ynca qui est allé passer une journée, le 6 janvier 2015, chez Talaria. Un peu trop fit, Ynca, pour cette quinquagénaire. Aussi, lorsque ce fut mon tour, le 2 mars de la même année, j'y suis allée tranquille. Je me suis assise dès qu’elle a prononcé le mot - sed - qu'elle avait déjà appris. Une promenade au harnais a suffi pour la séduire. Il faut dire que je l'ai regardé avec mes beaux yeux tendres ! Incapable de résister à mon charme miss Talaria ! Trop facile !


J'avais très vite cerné les avantages d'être remise à une néophyte. J'allais TOUT pouvoir tenter pour imposer ma loi.


Certes, j’obéis au doigt et à l’œil à Stéphanie, ma prof principale. J’ai brillamment réussi mon travail de fin d'étude devant l’expert. Mais il ne faut pas croire que pour Talaria, ce sera du tout cuit !


La guider au harnais ? Oui, je le ferai. À ma manière au début. Pour que je file tout droit, je lui ai vite fait comprendre qu'elle devrait me cadrer. En échange de mes bons et loyaux services, il me faut un bon salaire : des croquetta et des parca (je rappelle que ma langue maternelle est l’italien simplifié) ! Je veux un max de parca où je puisse m’ébattre en toute liberté et rencontrer mes congénères. Ils n’ont pas besoin d’être diplômés, je ne suis pas snob. Moi je veux jouer, je suis encore jeune ! Et je veux plein d'amour. De ce côté, c'est bon, j'ai vite pu constater qu'elle est généreuse en câlins.


Lors de ma visite exploratoire du 2 mars, j’ai détecté la présence de deux feles silvestres catae. Entendez par là : des... chats ! Deux pour être exacte. Une dame tricolore qui ne se laisse pas approcher facilement et une tigrée, née le même jour que moi, - ça crée des liens - que j’ai immédiatement impressionnée. Elle n’a pas moufté de toute ma visite. 



Euterpe et Uranie étendues côte à côte sur le lit, en position identique


J'ai également pu me rendre compte que c'était le bronx. Jugez plutôt :

Ces félins ne font rien de leur journée. Oisiveté totale. Obéir ? Elle ne savent même pas ce que cela veut dire. La tigrée grimpe dans des endroits parfaitement incongrus. Sa spécialité : les dessus de porte. Elles font leur toilette plusieurs fois par jour : c’est leur seule activité à part courir dans l’appartement et faire des croche-pieds à l’occasion à leur deux bipèdes. Ou courser des mouches. En plus, elles mangent quand elles veulent ! Vous le croyez, ça ? Leur gamelle est toujours pleine ! Il faut les écouter parler. Elle se la pètent en prétendant qu’elles, je cite, savent gérer leur rapport à la nourriture ! Contrairement à moi, osent-elles même affirmer, elles savent s’arrêter ! Bref... vous voyez le topo. De plus, elles dorment tout le temps. Moi je le dis, haut et fort, c'est du grand n'importe quoi. Elles ont même le droit de dormir sur le lit ! La preuve en image !


Euterpe et Uranie se prennent pour des Muses et font la loi. Moi aussi, je la ferai, la loi. Foi de Yuka ! Soit, mon nom ne vient pas de la mythologie grecque. Mais la sœur d'une amie, que je remercie au passage, étudiante japonisante a traduit mon beau prénom :

Yuka 優香 = délicieux parfum

Yuka  由佳 = gentillesse

Sur ce, j’ai été engagée. Talaria a fondu devant mon petit minois de labrad’orette toute sage ! 


Lorsque Stéphanie, m'a déposée chez elle le 30 mars 2015, avec tout mon barda, Talaria a commencé par être rendue attentive sur mes droits de travailleuse : moi aussi j'ai des besoins. Il faut que je sois sur sa RC. Ensuite je dois être régulièrement vue par un médecin du travail qui va me faire mes vaccins. Je pourrai être régulièrement pesée dans son cabinet et ainsi Talaria saura si j’ai assez de croquetta (mais pas trop non plus...). Elle a appris les principales maladies que je pourrais avoir. Elle a aussi appris à me brosser régulièrement, vérifier l’état de mes oreilles, m’ôter les tics en cas de besoin. Si elle a un doute concernant mon état de santé, elle pourra immédiatement demander conseil puisqu'elle avec Stéphanie, elle est allé me présenter au véto qui me suivra. 


Cela étant, dans mon prochain article, je dévoilerai ce qui s'est déroulé durant les 3 semaines de formation que ma détentrice a suivie».



Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire