Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

samedi 18 juillet 2015

Protéger son chien-guide de la canicule

Le prochain volet de Ma formation pour détenteurs d'un chien-guide est en cours de rédaction.

Durant ce mois de juillet caniculaire ma préoccupation première consista à faire tout ce qui était en mon pouvoir pour protéger Yuka de cette énorme chaleur qui s’est abattue sur nos régions. Bien que je sois une grande frileuse devant l’éternel, et une inconditionnelle de l’été, je découvre que pour moi aussi, il peut faire réellement trop chaud. Je n’ai jamais vécu cela !


Après avoir eu le désir parfaitement saugrenu, je m’en suis rendu compte après coup, de recevoir mon chien-guide en hiver, pensant que si je survivais à mon cours de formation durant cette saison tant crainte, cela voudrait dire que je suis apte à m'o de mon chien. Heureusement, parfois le Ciel ne satisfait pas nos désirs. Il m'a obligée à attendre le printemps. Quelle chance ! C’est vraiment la saison idéale pour suivre sa formation et de pouvoir apprendre à se déplacer, de longues heures durant, sans grelotter et/ou s’habiller comme une Inuit (et croyez-moi, pour m’habiller, je m’habille en hiver). Dès le 30 mars, j’ai de suite eu plein de plaisir à sortir Yuka même si parfois le soir, j’attendais avec impatience le moment de cette dernière promenade pour enfin pouvoir aller dormir. La sortir ne m’ennuie pas le moins du monde, c’est même un plaisir. C’est un bonheur pour moi d’avoir un chien toujours content, si émouvant de sentir combien ma Yuka se donne de la peine pour m’aider, vouloir me faire plaisir, et que grâce à son dévouement, je suis en sécurité et (re)découvre le plaisir de me promener dans la nature. Quel bonheur de savoir que je peux, moi aussi, lui faire plaisir ! La sortir pour ses besoins n’est pas un effort. L’emmener au parc et la sentir toute heureuse (si elle pouvait définitivement adopter la vitesse qu’elle utilise pour me guider lorsque je lui dis : «vai parca !» ce serait parfait :-). Quelle joie de la sentir heureuse d’être avec ses amis ! Aussi je peux dire que 3 mois et demi plus tard, non, je ne me lasse pas. Pour faire face à l’hiver, j’aurai eu le temps de m’entraîner avec Yuka. Et je suis déjà parée. J’ai déjà accepté l’idée de Stéphanie qui, sachant que j’ai parfois des soucis d’équilibre, m’a proposé d’utiliser une canne d’appui blanche plutôt qu’une canne de signalement, en lieu et place ce la longue qui gêne plus qu’autre chose avec le chien (enfin, de mon point de vue). J’ai trouvé que l’UCBA avait des canne d’appui pliantes et... Des ambouts spécial neige !). Je voulais ne pouvoir la sortir qu’en cas de nécessité, dans sol accidenté, par exemple une forêt, craignant l’effet mémérisant. Ceci dit, je n’en suis plus à un détail près et curieusement depuis que j’ai Yuka, je suis encore plus intéressée par le confort que l’apparence, c’est d’ailleurs nécessaire puisque je n’ai pas de main libre.

Bref tout ça pour dire que dans ma fixette de l’hiver, il y a un élément auquel je n’avais tout simplement pas pensé dans mes projections futures. L’été ! Le chien ne transpire pas comme nous, bien qu’il puisse le faire un peu. Mais il craint énormément la chaleur. Et ma Yuka, que Dame nature à parée de noire, encore plus. Cette année 2015, l’été aurait été pire que l’hiver pour mon cours d’introduction. J’ai vite saisi qu’il faudrait réaménager mon agenda pour les rdv que j’avais pris bien à l’avance. Pour moi, 14 heure est un crénau idéal. Mais en aucun cas pour Yuka. Ça l’oblige à marcher sur le bitume lorsqu’il devient bouillant. Ne parlons pas des stacca sur les grilles. Au soleil, on oublie. Et même à l’ombre, je vérifiais en posant la main avant pour savoir. Il était simple de voir qu’elle souffrait davantage que moi et j’ai dû faire des sorties minimum syndical le jour, juste pour les staccaet aménager les rdv, en me faisant véhiculer parfois, avec elle, de manière à lui éviter de stagner devant des arrêts de bus en cas de transbordements, ou de marcher longuement. Ce n’est que le soir, vers 21h que nous faisions des sorties plus conséquentes et allions au parca.

Pour les sorties «stacca», j’ai dû déroger à la tournée habituelle en fonction de la trajectoire du soleil. Je m’échinais à trouver des endroits ombragés. Cela impliquait d’aller vers l’immeuble avec le fauve local qui la nargue du jardin, il faudra le prendre en photo l’un de ses 4, devant le cabinet d’une esthéticienne qu’elle semble apprécier (voudrait-elle un soin du visage ?) et ... Son vétérinaire préféré (si seulement Euterpe avait un peu de Yuka en elle !). Autant d’endroit qui font qu’elle essaie d’entrer sans que j’aie prononcé la mot «sini porta» ou «destra porta» selon le sens de notre déplacement.

Même cassée par la chaleur ou en étant patraque, c’est arrivé une fois, ma Yuka trouve l’énergie pour tanter de me faire aller où elle le désire.

Un vendredi soir, malgré le peu de signe, quelques jours post diarrhée (où j’ai dû pour info lui sucrer un repas...), j’ai franchi la porte du vétérinaire. Elle était un peu embarrasée au niveau digestif et toussait un peu. Un BBQ annulé car le véto a prescrit du repos, puis le week-end, et le lundi matin, elle revenait vers mois aussi vive que d’habitude. J’ai su qu’elle était guérie.

Heureusement, cette visite chez le vétérinaire a été utile pour apprendre une chose que j’ignorais. Il existe des bandana qui ont un gel particulier, dont la propriété est de retenir la fraîcheur une fois le textile trempé dans de l’eau froide. Ainsi, le chien garde une petite source de fraîcheur sur lui. Apparemment cela se vend dans les magasins pour Pets.

Personnellement, n’ayant pas le courage de faire du shopping (je déteste en faire en plus et l’idée, par cette chaleur, était encore plus rédhibitoire, j’ai trouvé un site qui en propose sous cette forme, mais aussi sous forme de gilet, de couverture.

J’ai immédiatement acheté la panoplie bandant (pour quand elle marche au harnais, et le gilet pour des moments où elle est au repos dans un endroit trop chaud, et pour de courtes distance sous le harnais. Le gilet est un peu lourd, mais elle ne se laisse pas prier pour l’enfiler. Poru le moment, la couverture a moins de succès, Yuka a son posto à la maison et cherche autrement des endroits frais de l’appartement. En vacances, il a suffi que je mette un linge éponge vers mon lit et lui dise «posto» pour qu’elle l’adopte.

Je pense que cette information cela pourrait être précieuse pour d’autres détenteurs :-). Il faut... bien mesurer. C'est mieux. Dans ma première commande, j’ai choisi du L, il aurait fallu du M à ma labrad’orette. À qui j'ai aussi acheté des bottines spéciales protection des coussinets pour l’été comme pour la neige, le sel attaque méchamment les coussinets. Mais j’ai dû y renoncer, Yuka posait ses pattes à l’envers, était toute ennuyée, et je n’ai pas eu envie qu’elle se fasse une entorse.

A la plage, à Marseille, ce gilet s’est révélé très précieux. J'ai profité de mon séjour à Marseille pour me faire livrer un bandana à sa taille, et je pense que le gilet suivra. Je rentre avec un collier de la même couleur pour mes deux minettes. J'espère avoir mieux pris les mesures cette fois !

Mon billet sur les textiles fraîcheur arrive peut-être un peu tard, j’en suis désolée. La canicule a eu un grand effet soporifique sur moi !


Yuka avec son bandana fraîcheur rose glissé sous son harnais, à l'hôtel (elle me regarde et me fait comprendre qu'elle veut son repas, en phase de trempage)

Yuka avec son gilet fraîcheur rose, couchée, détachée et sans harnais, sur le balcon de l'hôtel, fixe l'objectif.. 


Après coup, j'ai découvert que ces articles fraîcheurs sont aussi adapté aux autres mammifères. 

Les chats aussi peuvent souffrir de la chaleur, et je dois être particulièrment vigilente avec Euterpe qui est en surdpoids. 

Bref comme j'avais une commande à faire à mon Un chien sur la Toile préféré »

pour pouvoir mettre un bandana dans la bonne taille à Yuka, j'ai profité de mon séjour à Marseille pour commander un deuxième colis et choisir un collier pour mes chats. 


Une gif de leur page Facebook avec un chat dressé fièrement portant une couronne qui dit «Au nom de la parité, j'exige que cette boutique s'appelle un CHAT sur la Toile !». Surgissant du coin gauche un chien qui dit «Non mais.. Quel toupet !». Tout à droite un humain portant un costume de valet rouge et jaune qui porte les nombreux sacs colorés du chat certainement. 
J'ai un peu sous-estimé le tour de cou de mon Uranie, si bien que son collier ne tient pas par manque de surface entre les scratch. Mais de toute manière, elle ne me semble pas une grande adepte de ce collier. Elle ne l'a pas gardé longtemps et je n'ai pas eu assez de temps pour que mes photos qui soient nettes et cadrées. (J'en ai toujours beaucoup qui passent à la poubelles)... 

M'enfin bref, le but était de faire un billet sur la chaleur qui n'est pas la meilleure amie de nos chiens et autres mamifères 
Euterpe et Uranie avec leur collier, en train de manger
Euterpe seule, avec son coller qu'elle a gardé toute la nuit.


Je terminerai mon article par un lien sur l'alerte canicule.

Vous découvrirez d'autres liens sur ce site » Comment protéger son chien de la chaleur cet été (les symptômes du coup de chaleur, etc.). 

S'il nous est parfois difficile de supporter la chaleur, imaginez un peu ce que cela peut être pour un chien vêtu d'un manteau de poils et qui, en plus, ne peut pas transpirer ! Nos poilus aussi ...


Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire