Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

jeudi 19 mars 2015

La prière d'un chien-guide (accompagnée d'un hommage à la magnifique Stella)

            Stella, une femelle labrador noire assise, qui fixe l'objectif.

Pour préparer l'accueil de Yuka, j'avais laissé un message sur mon mur Facebook à l'attention de mères de famille qui me lisent afin de savoir si l'une d'entre elle pourrait me prêter une barrière de sécurité pour jeunes enfants, et pouvoir préserver un espace, durant les premiers jours, où mes deux chats pourraient se promener librement, surtout Uranie, la plus jeune qui a eu très peur de Yuka venue en visite ansi qu'une autre femelle labrador venue en janvier. 


Une maman s'est proposée et nous avions rendez-vous à mi-distance pour qu'elle puisse me la remettre. C'était il y a une semaine aujourd'hui. 

Toute à ma joie de recevoir Yuka, j'ignorais que la femelle labardor noire de la famille de mon amie, âgée de 11 ans, vivait ses derniers intants....    

Avant de repartir avec la barrière de sécurité, très touchée, j'ai voulu voir Stella. À peine une heure avant de s'en aller vers les étoiles, Stella a flairé ma main. Je voulais lui dire que je penserais fort à elle et à sa famille. 

Cela fait 7 jours aujourd'hui que Stella a rejoint le Paradis des chiens. Pour avoir appris tout ce qu'elle a fait pour sa famille, c'est sûr qu'elle y mérite amplement sa place !

Un ciel tout noir constellé d'étoiles
À sa mémoire, j'ai reproduis en tête d'article et avec l'autorisation de mon amie, une photo de la magnifique Stella. Je pense encore à elle, la gorge serrée, à ce moment d'adieu sur une aire de parking. 

De faire brièvement la connaissance de Stella, j'ai pu prendre conscience, avec beaucoup d'intensité, combien la vie est éphémère et à quel point elle peut être cruelle de nous séparer de ceux, humains ou animaux, que nous chérissons tant !

Yuka sera mon premier chien et je ne connais que peu de choses sur les labradors. J'aurai bientôt 3 semaines intensives pour apprendre à m'occuper d'elle. 

J'ai donc cherché, une fois encore, des informations sur la toile, et notamment sur le vieillissement de ce merveilleux compagnon à quatre pattes. Je tiens à la garder la plus longtemps possible en santé ! 

J'ai atterri sur un blog dédié aux labradors. Après avoir visité quelques pages, j'ai cliqué sur la relation maître-chien où j'ai découvert un titre inattendu : La prière du chien-guide de d'aveugle.1
Elle est si belle, en plus d'être pleine de sens, que j'ai décidé de la reproduire ici avec un lien vers le blog en question bien-sûr.

La prière d'un Chien Guide d'Aveugle
Publié le 8 novembre 2009 par Marie

«S'il vous plaît, ne me caressez pas et n'attirez pas mon attention quand je porte mon harnais ! Mon travail exige beaucoup de concentration et toute distraction pourrait mettre en danger mon ami aveugle.

S'il vous plaît, demandez à mon partenaire aveugle si et comment vous pouvez aider ! Le fait que vous touchiez ou teniez le harnais nous désécurise, mon compagnon et moi. Vous pouvez volontiers offrir votre aide, mais ne vous vexez pas si les maîtres et maîtresses refusent. Nous sommes très indépendants !

S'il vous plaît, dites à mon maître ou à ma maîtresse quel est le numéro du bus ou lorsque le feu passe au vert ! Je suis certes très intelligent, mais lire ou interpréter correctement si les feux sont rouges ou verts, cela je ne le peux pas.

S'il vous plaît, arrêtez-vous là où les panneaux de signalisation l'indiquent ! Si vous garez votre voiture sur le trottoir, je dois la contourner en allant sur la route et cela peut être dangereux.

S'il vous plaît, permettez-moi d'entrer dans les magasins d'alimentation ! Certes, la loi est de mon côté, mais il y a malgré tout encore des gens qui se plaignent et refusent ma présence dans les magasins. Vous, d'ailleurs, vous ne laissez pas vos yeux devant le magasin, n'est-ce pas ?

S'il vous plaît, ne m'effrayez pas avec des pétards et autres choses du genre ! Ce faisant, vous compromettez mon aptitude au travail et mon partenaire aveugle perd un guide fiable.

S'il vous plaît, retenez vos chiens et passez près de nous sans vous arrêter ! Quand je travaille, je ne suis pas autorisé à flairer ou à jouer. Ceci dit, pendant mon temps libre (et j'en ai d'ailleurs beaucoup), je suis toujours disposé à courir et m'amuser.

S'il vous plaît, ne me donnez pas à manger ! J'ai été dressé à ne pas accepter de nourriture des gens que je ne connais pas. Chacune de vos tentatives diminue mon obéissance. Ceci irrite à juste titre mon partenaire aveugle.

Merci infiniment de votre attention !

Le compagnon fidèle et sûr de l'aveugle : Son chien-guide

Remarque 1 : Ce texte a été trouvé dans un groupe de discussions de maîtres de chiens-guides allemands. La propagation de la prière est explicitement souhaitée.

Remarque 2 : j'ai «piqué» cette prière à mon ami Bruno, avec son consentement bien sûr.

Merci à lui

Bon début de semaine (sous la pluie)
À bientôt
Marie et ses labradors

Blog d'information sur les Labradors».

Une amie m'a fait parvenir un lien vers cette magnifique ode aux chiens-guides, de Jérémie Kisling : Je guide tes pas. »


____________
1Puisque mon blog a aussi une visée informative, je me permets ici une petite correction au risque de paraître un peu puriste. L'appellation la plus correcte serait chien-guide pour déficient visuel. Je le précise parce que je trouve dommage que certaines personnes malvoyantes, mal informées, croient qu'il faille être totalement aveugle pour pouvoir bénéficier de l'aide d'un chien-guide et ignorent qu'elles peuvent aussi en faire la demande. 

J'en profite également pour préciser que les personnes qui se servent d'une canne-blanche longue (de détection) ne sont pas forcément aveugles non plus. Je pense qu'il est bon de le préciser car cela génère parfois des malentendus. Il est arrivé à plus d'une personne, se déplaçant hésitante, à l'aide d'une telle canne, de passer pour une simulatrice lorsqu'elle est vue soudain en train de sortir son journal. Mon ophtalmologue m'a dit que certains peuvent même lire, à distance, tout le tableau des optotypes mais se révéler incapables de quitter la salle de consultation sans aide. Cela est dû au fait que ces personnes ont une acuité visuelle normale mais sur un champ visuel très réduit. Or, pour nous déplacer, nous utilisons notre champ visuel périphérique alors que pour lire, nous utilisons notre vision centrale. Je reviendrai ultérieurement sur ce sujet dans un autre article car ceci me paraît important.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire