Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

samedi 19 août 2017

Le BackTPack




Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères,


Mon humaine, comme tout détenteur de chien-guide a été amenée à trouver une solution pour pouvoir transporter ses affaires... et les miennes, moi aussi j'ai ma garde-robe, je suis une fille ! 

En déplacement, sa main gauche est constamment occupée par moi et rouler un caddie de l'autre main n'est pas franchement recommandé. Elle s'est retrouvé confrontée au choix du meilleur sac. Beaucoup d'humains DV qui ont la chance, comme elle, d'avoir un chien diplômé – siouplé – à leur côté, portent un sac à dos. Mais pour Talaria, c'est
Stop, No way
... jamais de la vie. Ses cervicales disent niet et elle ne peux plus respirer. Déjà teenager, c'était mission impossible pour elle. 

Elle était toute fière d'avoir découvert un sac mono-bretelle gauche, en avait parlé ici sur le blog, en voici des photos, le sac étant porté au dos, puis devant 




Le grand avantage du monobretelle par rapport au sac à dos, pas besoin de l'ôter pour y prélever quelque chose ou s'asseoir et la bretelle était installée sur son épaule gauche non douloureuse. En revanche, à long terme, deux ans plus tard, son ostéo a fait remarquer que c'est pas top pour ses problèmes posturaux. Il lui recommandait un sac à dos mais elle a répété ce qu'elle a toujours dit : pas possible, de plus, elle ne peut pas avoir de bretelle à droite... 

Et voilà qu'elle a entendu parler de THE sac : le BackTPack par Karine Lefort que vous connaissez, j'ai interviewé ma consœur Miss America elle aussi labrador femelle noire elle a de suite foncé pour en commander un. Depuis, elle est ravie ! 

Elle a bien deux bretelles, dont une sur l'épaule droite du coup, mais dans ce dispositif, c'est supportable, et mieux que le mono-bretelle qui appuyait tout de même sur les endroits en cours de cicatrisation suite à son opération. 

Bref voici une photo de ce précieux sac, puis une explication vidéo. 
Description : un assemblage de 3 photos parallèles dans laquelle je donne a pause avec ma Talaria préférée qui arbore fièrement le BackTPack devant la clinique générale de Beaulieu où je l'accompagne en physio. Elle est légèrement de profil et on voit le sac du côté droit. Je suis couchée à ses pieds et je fais ma star. Au milieu, elle est vue davantage de face, je suis debout et on voit la place du harnais par rapport au sac posé sur son épaule gauche. Dans la dernière photo, nous sommes vues de dos.

Chers amis lecteurs, je vous demande de bien vouloir vous montrer indulgents avec ma détentrice qui n'est pas journaliste télévisée, elle a fait ce qu'elle a pu pour être le plus compréhensible possible et de permettre à nos amis non voyant de conceptualiser ce sac. Elle a avait fait une première présentation qui n'était pas assez précise, une de ses amie non voyante lui a posé des questions, et grâce à elle, en voulant mieux détailler le sac, elle a même découvert un réglage de plus ! Du coup elle a recommencé son explication, et fait plein de versions qui sont toutes très perfectibles. Tant pis pour la liaison «mal t'à propos», lol, ou la position abdominale ou ventrale, elle voulait bien sûr dire dorsale ou abdominale ! Là elle a dit stop, j'espère que c'est ok comme ça. Nous espérons toutes les deux que vous allez pouvoir suivre. Je vous précise qu'à la fin du montage vidéo, il y a un film de David qui nous a filmées en train de nous déplacer. Elle avait mal réglé le sac grrrr mais elle espère que c'est ok comme ça. 

Nous avons fait ce petit déplacement car une amie voulait savoir si le sac de gauche n'était pas gênant pour le maintien du harnais. Non, à moins peut-être de le remplir comme un œuf ! Mais il y a moyen de mettre plus d'objets encombrants tout en équilibrant le poids de manière à ce que ce soit plus le sac de droite qui soit large. Nous pouvons mettre pas mal de matériel s'il le faut, foi de Yuka !



Je recolle ici le descriptif par écrit qu'elle avait fait à son amie :

«Imagine que tu prends deux grands sacs à main identiques dont chacun a une bretelle relativement longue que tu peux régler à l’avant comme tu le ferais pour un sac à dos. Selon le réglage, les sacs à mains montent plus ou moins haut sous le bras.

1) La face postérieure des bretelles est reliée par une pièce en étoffe. Pour ceux qui voient de dernière, l’aspect est un peu comme si tu avais le haut d’une salopette dans le dos. Cela a pour conséquence que chaque sac se porte toujours du même côté et dans le même sens.

2) Dans la partie arrière et en haut du sac, il y a une fixation qui permet de régler l’écartement des deux sacs dans le dos. Cette lanière peut être agrandie mais ne se détache pas (j’ai découvert ce réglage supplémentaire grâce à toi en prenant mes sac pour la description, et cela répond à la critique de ma kiné que voulait maintenir mes sacs plus à l’arrière). 

Du coup cet ensemble, une fois que tu as mis chaque sac sur ton épaule, ils restent tous les deux bien posés sans glisser (alors que un sac tout seul passe son temps à filer le long de l’épaule). 

Ensuite ma version de sac (la 4) a 3 fixations toutes réglables dans la partie antérieure de chaque sac et qui se fixent à plusieurs niveau devant toi :

3) la plus haute relie les deux bretelles en haut comme pour les grands sac à dos. Ee passe au-dessus des seins (sans les gêner même si la poitrine est généreuse).

4) En haut devant chaque sac (au même niveau que la bretelle décrite en 2), il y a la fixation qui maintient les deux sacs et permet de répartir le poids vers le bassin. 

5) un peu plus bas à l’avant de chaque sac, vers les hanches, tu as la troisième fixation».

Pour plus d'information, voici le lien vers le BackTPack (cliquer). 

Et maintenant, à nous l'autonomie ! Et c'est David qu'Ariane a nommé affectueusement iSherpa® (le i c'est parce qu'elle a un iPhone, iPad, iMac, plus moi, son adorable labrad'orette d'amour ou iDog, toujours connectée à elle comme ses outils électroniques, et son chéri avec qui elle aime bien passer un max des temps ! Mais il est temps qu'elle puisse le décharger un peu, puisque maintenant elle arrive à porte plus de matos sans douleur ! 



Yuka & Talaria �� Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures ����

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire