Sélection du message

📌🔆Bienvenue ! Ce message d'accueil est pour vous❣️

que vous soyez nouveau sur ce blog,  que vous soyez malvoyants pour votre confort de lecture  🅰️ ,  que vous débarquiez de mon ancien blog...

📬 Pour nous écrire

mercredi 30 mars 2016

Chien-guide en poste depuis un an : une affiche collée dans le hall d'entrée de mon immeuble...

Chères voisines, chers voisins


C’est Yuka, la chienne-guide du 37 qui vous écrit ! 
Chien-guide en poste depuis un an
Yuka couchée face à l'objectif qu'elle regarde, sur le parquet d'une salle d'attente porte son harnais
Aujourd’hui, Dionysia, la dame du 8ème, et moi célébrons notre premier anniversaire ! 

                                          C’est le 30 mars dernier que j’ai débarqué avec mon baluchon et que Dionysia a dû suivre un cours intensif pour apprendre à s’occuper de moi et à se déplacer en toute sécurité grâce à mon aide précieuse. 

Comme je suis son premier chien-guide, elle avait tout à apprendre. En bonne débutante,toute heureuse de m'accueillir dans sa vie, elle n’a pas réalisé l’importance de certaines instructions qu’elle a reçues. 

Voici les principales : 

Lorsque je suis munie de mon harnais, comme sur la photo, il est très important :
    •    D'éviter de m'appeler, me siffler, ou de me parler 
    •    D'éviter de me toucher,ainsi que ma laisse ou mon harnais.
    •  D'éloigner vos chiens de moi en les tenant en laisse courte 
________________

Il y a de fortes chances que vous vous demandiez : «mais pourquoi est-ce si stricte ?» voire exagéré ? «Une petite carresse, c'est si anondin ! J'ai envie de lui dire bonjour, d'ailleurs, Yuka est toute joyeuse lorsque je l'appelle. En quoi est-ce un problème, voire dangereux comme on lit sur la toile ?» 



Je vais vous l'expliquer. 


Lorsque je porte mon harnais, depuis toute petite, j'ai appris à changer complètement d'attitude. À ce moment là, je sais que je suis au travail1

Lorsque je suis à la laisse, ou libre bien sûr, je suis comme n'importe quel chien de compagnie. Je réagis comme eux, j'ai envie de dire bonjour, de flairer ça et là, de faire connaissance avec mes congénaires. 

Mais dès que j'ai mon harnais, je dois impérativement me concentrer et éviter de flairer partout. Je dois également ignorer les gens que je croise, tout comme mes copains, même ceux avec qui je joue souvent lorsque je suis lâchée au parc pour chiens du Grand-Saconnex ! 

Lors de mon travail : je m'arrête pour signaler qu'il y a quelque chose d'important, comme un tuyau d'arrosage, une barrière, un obstacle à contourner. 

Je longe toujours le côté gauche : des fois c'est un mur, des fois c'est un bord de trottoir, car cela donne un maximum d'espace à Dionysia pour macher sans se cogner. 

J'ai appris que tout ce qui se passe lorsque je suis munie de mon harnais est important et à refaire. 

Donc si les gens m'ignorent, les chiens sont tenus éloignés, cela m'aide car je reste concentrée et ne commets pas d'écart de conduite. Pour moi cela veut dire : c'est ainsi que cela doit se passer. 

Aussi, lorsque vous me parlez et que je suis supposé travailler car je porte mon harnais, et ceci une fois, puis une autre fois, puis encore une autre fois, et que vous êtes plusieurs à agir ainsi, que ma maîtresse a beau me demander de rester assis, ou marcher près d'elle, moi j'enregistre : «je peux quand même aller dire bonjour à cette dame sympathique quand je travaille ou aller chercher des carresse». 

C'est sûr, lorsque nous sommes dans les corridors ou juste devant la maison, cela porte pas à conséquence, en tout cas dans l'immédiat. 

MAIS !

Si j'apprends que je peux faire des écarts de conduite et me déconcentrer au harnais, ce n'est pas anodin car moi, je n'analyse pas les situations comme vous. Ce que je fais près de la maison, je peux le reproduire au plus mauvais moment ! Si nous sommes en train de traverser un passage piéton et que quelqu'un derrière nous m'appelle (eh oui, cela arrive plus souvent que vous ne le pensez : certains s'amusent à siffler, miauler, faire n'importe quoi sans avoir conscience que c'est dangeureux pour nous !) ? Si je fais volte-face alors que des voitures ont commencé à passer derrière nous (ce n'est pas arrivé souvent, mais c'est quand même arrivé deux ou trois fois) qu'advient-il de notre équipage ? Êtes-vous d'accord de m'éviter cela ?

MERCI DONC DE M'ÉVITER CE GENRE DE TENTATION

Plus j'aurai connu d'exceptions, plus je serai tentée de ne pas écouter ma maîtresse même quand c'est important, voire vital. 

En m'appelant alors que ma maîtresse me demande de ne pas bouger, c'est comme si vous me dites : «n'écoute pas ta maîtresse, viens plutôt me dire bonjour !». 

Alors s'il vous plaît, lorsque vous me croisez, que je sors de l'ascenseur, pensez que je vais aller droit devant puis tourner sur la droite, pour longer le mur sur ma gauche en direction de la sortie. Si je fais mine de vous dire bonjour ou de voir votre sac, pourriez-vous s'il vous plaît vous déplacer un peu du côté opposé à la porte de sortie ?

Si vous nous croisez et que nous sommes en train de sortir, pourriez-vous vous tenir du côté de ma maîtresse et éviter de vous plaquer contre le mur que je longe ? Je risque de vous flairer, ce que précisément ma maîtresse essaie d'éviter ! 

Mais é elle vous pouvez lui parler ! Elle vous écoutera. Si elle a du temps et ne court pas après un bus, que vous souhaitez lui dire bonjour, vous pourrez le lui demander. Ne vous vexez pas svp, si elle dit qu'elle est pressée. Lorsqu'elle aura du temps, elle m'enlevera volontiers le harnais pour que je redevienne un chien de compagnie et que vous puissiez me carresser si vous avez gentillement demandé. Vos enfants, bien sûr ne risquent rien ! Je les adore (mais il faut vraiment qu'ils me disent bonjour quand je ne porte pas de harnais).

Heureusement j'obéis bien mieux qu'au début à Dionysia. Il y a des jours plus faciles que d'autres. Et ma détentrice a des soucis de dos, d'épaule droite qui ne se sont pas arrangés lorsqu'elle a dû me tenir fermement lorsque je suis appelée de part et d'autres. Alors parfois c'est rude lorsque je saute, ça lui fait mal et cela ne lui fait pas vraiment plaisir quand j'étais tranquillement en train de marcher ou assise à ses côtés pendant qu'elle vidait la boîte aux lettres. 

Je suis une chien-guide mais un chien d'abord. Je ne suis pas un robot et parfois... je me comporte de manière imprévue, même si ma marraine m'a bien élevée lorsque j'étais un chiot faéciteux, et que j'ai reçu une bonne formation à la Fondation Romande de chiens-guides !

Merci de votre attention !


Yuka née le 7 juin 2012 






Photo description pour mes amis aveugles et très malvoyants : Je suis assise latéralement et regarde l'objectif. Je porte mon gilet orange chien-guide en détente
Photo description pour mes amis aveugles et très malvoyants : Je suis assise latéralement et regarde l'objectif. Je porte mon gilet orange chien-guide en détente

extrait d'un bulletin de mon école où Zola, une petite née en 2013, raconte son apprentissage. Vous pouvez télécharger ce document en pdf

1Rassurez-vous, j'ai appris à faire mon travail comme un jeu et ça le reste tant je n'ai à guider que sur de courtes périodes, en principe, pas plus que trante minutes d'affilée. 
Et je précise encore un point important : seuls les chiens qui ont envie de guider, pour qui c'est un jeu, sont formés. Ceux qui refusent de porter le harnais ou de guider, sont réformés et placés comme chiens de compagnie. Si je suis devenue chienne-guide, c'est parce que j'ai montré que j'aime faire mon travail contre des moments de jeu bien sûr. Je ne guide pas toujours Dionysia pour ses rendez-vous. Parfois, c'est pour moi : nous prenons régulièrement le bus pour aller dans un parc à chiens au Grand-Saconnex où je peux jouer en toute liberté avec mes copains. J'ai même un gilet qui le dit ! C'est écrit Chien-guide en détente). 


Yuka & Talaria 💞 Merci de votre visite. N'hésitez pas à liker, à partager, à commenter. Votre avis m'intéresse ! À bientôt pour des prochaines aventures 🐾👣

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire